Connect with us

FAKE

L’Assurance Maladie prend en charge 50% des interventions médiatiques

Published

on

Médecins, épidémiologistes et différents acteurs médicaux viennent d’obtenir gain de cause. Souvent payés en dépassement d’honoraires, leurs interventions médiatiques seront dorénavant prises en charge à 50% par l’Assurance Maladie.

« Je passe des heures sur les plateaux TV à dire le contraire du confrère que j’ai en face, il est normal que je sois rémunéré par l’Assurance Maladie et non en dépassement d’honoraires. Je n’ai pas envie de vider les caisses des chaînes privées qui n’en ont pas forcément les moyens. » souligne ce célèbre médecin anonyme. « Du coup je serai moins payé mais je me rattraperai avec mes patients, ils en ont l’habitude. »

Pour l’Assurance Maladie cette annonce ne change rien au budget « Un peu plus ou un peu moins vous savez, ça ne va pas changer grand chose. »

Les intervenants médicaux prennent globalement bien cette annonce et espèrent être payés avant les 15 des mois en cours « C’est pour alléger nos comptables, rien de plus. Bon je vous laisse je fais du covoiturage avec un confrère pour qu’on aille débattre chez Pascal Praud du variant anglais. Quelle truffe ce type, on va encore se gaver. »

FAKE

Jack Lang: « Je me suis toujours opposé à la pédophilie, excepté une fois au chalet »

Published

on

Jack Lang, au micro de RTL, s’est exprimé sur sa connaissance des faits dans l’affaire Duhamel ainsi qu’à son soutien fût un temps à la libération sexuelle pour les enfants.

« C’est une connerie, je l’ai dit. On était très nombreux à l’époque à signer ça… On était bourrés, on était dans un chalet avec Daniel Cohn-Bendit, Michel Foucault… C’était une série d’intellectuels, c’était l’après-68, on se droguait beaucoup», a recontextualisé l’ancien ministre. « Et nous étions portés par une sorte de vision libertaire fautive […], et c’était une connerie inacceptable », a par la suite admis Jack Lang. Selon lui, si, à l’époque, ces intellectuels n’étaient pas « les seuls à dire cela », aujourd’hui, il affirme sans détour que ce n’est pas son « sentiment ».

La défense « excepté une fois au chalet » a déjà fait jurisprudence de par le monde.

 

Sauf une fois au chalet

No Description

Continue Reading

FAKE

Donald Trump gracie tous les prisonniers des États-Unis et les libère à la veille de l’investiture de Joe Biden

Published

on

Continue Reading

FAKE

💗Bruno Le Maire : son amour pour Emmanuel Macron

Published

on

By

« […] il se tut, me fixa de son regard bleu sur lequel glissaient des éclats métalliques comme un lac accablé de soleil dont il aurait été impossible sous le scintillement des reflets de percer la surface […] »

L’Ange et la Bête, Mémoires provisoires (Galimard).

Cette phrase, ode à la magnificence d’Emmanuel Macron, a remué Twitter le 15 janvier dernier.

En réalité, Bruno Le Maire se donne corps et âme depuis 2017 pour faire vivre ce roman digne d’un Goncourt. Plus qu’un ouvrage de littérature blanche, c’est un ouvrage de Littérature Blanche (avec ces majuscules). Un ouvrage qui se donne sans concessions, s’offre sans pudeur. Engagé dans la lutte du nouvel ordre mondial, monsieur Lemaire donne à voir la « réalité » du monde politique. Son monde politique, avec des coulisses fragiles et des fondations aussi stables qu’une tour de Pise posée sur un marécage de Floride.

Aussi, la poésie contemplative de sa plume nous rappelle, une fois encore, qu’il est bien plus simple de sortir de l’ENA avec un pactole laissant le loisir de bosser son pathos, que d’y rentrer la bourse vide avec des limitations culturelles imposées par le modèle en place. Mais rien ne l’arrête !  Son partenariat avec Emmanuel Macron est sublimé par sa patte fantasque et sensible :

« […] il [Emmanuel] avait le charisme du lion, le pelage de la loutre, le nez d’un pygargue, et sur son épiderme se dressaient, pleins de volupté, les poils virils de sa magnificence de chef français ; j’étais fier, fier qu’il daigne poser son regard sur moi, moi si fragile, à l’Economie, et j’espérais au fond que mon plan de redressement soit aussi dur que l’acier de sa boucle de ceinture Hugo Boss. Je devais l’impressionner si je voulais m’offrir corps et âme à Notre Président. […] C’était mon projet. Mon projet secret et intime. »

Extraits choisis

Quoi qu’il en soit, le peuple de France se dit fier d’avoir des personnalités fortes comme Bruno Lemaire qui affirment leur nature, leur âme, leur dévotion sans bornes et leur aveuglement.

 

Continue Reading

Trending