!-- Start 7Tag script code -->
Connect with us

Livres

Xavier Dupont de Ligonnès sort du silence dans un livre poignant

Published

on

« Fin de mon confinement » sortira le 21 juin. Ce livre témoignage est déjà acclamé par la critique. Après 9 ans de confinement, Xavier Dupont de Ligonnès raconte sa vérité « J’ai du tuer femme et enfants car ils avaient le Coronavirus. Étant moi-même positif, j’ai choisi de me confiner pour éviter une propagation du virus. »

Ce livre poignant raconte la force et le courage d’un homme qui a voulu sauver l’humanité. Il a surmonté sa peine et trouvé d’innombrables ressources pour tuer sa famille pour le bien de l’humanité « J’étais seul face à mon destin. Je ne pouvais pas laisser ma famille contaminer le monde entier car il ne me croyait pas. Ils n’ont pas pris le virus au sérieux. Je n’ai pas eu le choix. »

Durant 421 pages, Xavier raconte son confinement de 9 ans dans les égouts de son quartier « Je vous rassure: il n’y a pas de tortues ninjas dans les égouts ! ». C’est un homme joyeux qui refait surface et qui se désole de voir que le Coronavirus a malheureusement touché la planète entière. Il a tout de même retardé l’inévitable de 9 ans. Il sera prochainement reçu à l’Élysée pour recevoir la Légion d’Honneur pour service rendu à la nation.

Xavier sera en dédicace juillet et août à travers la France. L’IGPN espère le retrouver pour se faire dédicacer leur exemplaire.

Livres

Xavier Dupont de Ligonnès sort du silence dans un livre poignant

Published

on

« Fin de mon confinement » sortira le 21 juin. Ce livre témoignage est déjà acclamé par la critique. Après 9 ans de confinement, Xavier Dupont de Ligonnès raconte sa vérité « J’ai du tuer femme et enfants car ils avaient le Coronavirus. Étant moi-même positif, j’ai choisi de me confiner pour éviter une propagation du virus. »

Ce livre poignant raconte la force et le courage d’un homme qui a voulu sauver l’humanité. Il a surmonté sa peine et trouvé d’innombrables ressources pour tuer sa famille pour le bien de l’humanité « J’étais seul face à mon destin. Je ne pouvais pas laisser ma famille contaminer le monde entier car il ne me croyait pas. Ils n’ont pas pris le virus au sérieux. Je n’ai pas eu le choix. »

Durant 421 pages, Xavier raconte son confinement de 9 ans dans les égouts de son quartier « Je vous rassure: il n’y a pas de tortues ninjas dans les égouts ! ». C’est un homme joyeux qui refait surface et qui se désole de voir que le Coronavirus a malheureusement touché la planète entière. Il a tout de même retardé l’inévitable de 9 ans. Il sera prochainement reçu à l’Élysée pour recevoir la Légion d’Honneur pour service rendu à la nation.

Xavier sera en dédicace juillet et août à travers la France. L’IGPN espère le retrouver pour se faire dédicacer leur exemplaire.

Continue Reading

Coronavirus

Harry Potter et la Deuxième Vague sortira en juillet

Published

on

La romancière J.K Covid vient de rassurer tous ses fans. Le nouveau tome ainsi que son adaptation cinématographique sortiront le même jour.

Harry Potter et la Deuxième Vague permettra de retrouver votre sorcier bien-aimé 40 ans après avoir obtenu son diplôme à Peaudlard. La romancière ne s’étend pas trop sur l’histoire « Il est question d’un virus mais je ne peux pas en dire plus…Vous en saurez plus en vous jetant sur ce nouveau tome ou en vous ruant dans les salles de cinéma ! »

Même si aucune date n’est annoncée, le mois de juillet semble être retenu pour la réouverture des cinémas « Les amateurs de climatisation aiment venir au cinéma juillet et aout. Peu importe le navet, tant qu’il fait frais c’est tout bénef. » annonce un directeur de cinéma.

Continue Reading

Livres

Souvent cité mais jusqu’alors introuvable, le roman « Éponyme » est enfin paru

Published

on

Selon la presse, ce serait le roman à l’origine de milliers de films, de comédies musicales… Combien de fois a-t-on entendu un journaliste ou animateur présenter une œuvre ainsi : « C’est le film tiré du roman Éponyme » ou « la pièce tirée du livre Éponyme« .

Pourtant, personne n’a jamais tenu entre les mains ce fameux roman. Les libraires sont excédés de voir des clients réclamer ce livre qu’ils ne connaissent que par ouï-dire . Ce roman est devenue une sorte de légende, dont l’existence paraissait aussi improbable qu’une caractéristique déontologique au sein de la rédaction de sudpresse.

Mais la curiosité des lecteurs va enfin être satisfaite, puisque le groupe d’ édition « Achète » annonce la parution prochaine de ce livre tant convoité. L’auteur serait un Allemand, Ünar Naque qui semble être un illustre inconnu dans le domaine littéraire.

Le succès du livre est cependant garanti, puisque le nombre de précommandes atteint les 100 000.

Blague à part, le mot éponyme signifie qui donne son nom à. Il est censé n’être utilisé que pour qualifier une personne ou un personnage dont le nom a directement inspiré le nom d’autre chose : œuvre, création, découverte, etc. Mais les médias, utilisent ce mot à tort et à travers et le plus souvent à la place de l’adjectif « homonyme »

On ne peut pas dire : « Le film Le nom de la Rose, tiré du roman éponyme d’Umberto Ecco… » Pourtant, cette expression est à la mode et fleurit dans les studios de radio et plateaux de télévision.

Mais bon, en tant que rédaction qui affectionne le terme de « mort légers », il nous est difficile de jeter la pierre aux pseudo-confrères de rédactions concurrentes et néanmoins ennemies.

Continue Reading

Trending