USA: un homme abattu par la police car il se déplaçait sans arme à feu: “Il n’était pas assez menaçant”

Ce matin, dans un petit village de l’état de Larry Zona, à l’Est de la Californie, un homme blanc, Tom Ejerry âgé d’une trentaine d’années et possesseur d’un chat roux, a été abattu par balles en pleine rue commerçante par plusieurs policiers, car il voulait se rendre. La police a été avertie par le gérant d’un magasin, inquiet pour l’économie de son pays, de voir l’homme se balader sans arme à feu sur lui. L’homme a été emmené à la morgue, où son état est jugé stable.

A ce stade de l’enquête, il ressort déjà que l’homme n’était pas un grand amateur d’armes à feu: “Il n’en possédait même pas”, indique le chef de la police locale, le Shérif Abrahm Simpsons. Ce dernier a ajouté que, étant donné que l’homme n’opposait aucune résistance, les policiers sur place avaient été dans l’obligation de faire feu. Pour rappel, la détention d’armes à feu est obligatoire dans tous les états américains, depuis le 1er janvier 2017. Et depuis le 1er juillet de la même année, il est même prévu qu’une personne doivent en porter une arme à feu sur elle dès qu’elle se rend sur un lieu public.

Offrez moi un café ! Offrez moi un café !

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires