Connect with us

Monde

USA : enfermé dans les toilettes de la Maison Blanche avec un otage, Donald Trump refuse de sortir.

Published

on

Hier soir aux alentours de 22 heures, Donald Trump est sorti du bureau ovale en hurlant, armé d’un hot dog. Il a menacé fonctionnaires, employés et journalistes, avant de prendre une otage et de s’enfermer dans les toilettes. Il refuse toujours de sortir.

Ce n’était pas un jour comme les autres. Hier aux alentours de 22 heures, Le nouvel ex-Président des USA est sorti en criant du bureau ovale, armé d’un hot dog. Stephen, journaliste à Fox News est alors dans le couloir. « J’étais en train d’acheter de la cocaïne à un stagiaire, nous confie-t-il. Donald Trump est sorti furieux, il est passé juste à côté de moi en courant et en hurlant. »

Au début, le hot dog est caché, personne ne fait attention à sa présence. « Une jeune conseillère allait partir prendre sa pause. Il est allé derrière elle et lui a mis son hot dog sous la gorge. Il ne lâchait pas la fille. »

« Il y avait des personnes qui pleuraient »

Employés, fonctionnaires et journalistes se retrouvent donc face à cette situation. « Un agent comptable essayait de discuter avec lui. Il essayait de le raisonner. Nous, nous étions à l’écart. Nous étions tous un peu paniqués. Nous essayions de nous cacher. Il y avait des personnes qui pleuraient. Donald Trump ne nous parlait pas. Il susurrait à l’oreille de l’otage, il lui disait qu’il avait gagné, de ne pas s’inquiéter, que tout irait bien maintenant…. et il lui tapotait sur la tête avec son hot dog. Elle avait de la moutarde dans les cheveux. Il était effrayant.»

Les membres du SWAT sont alors intervenues sur place. « Dans ce genre de situation, le temps nous a paru une éternité. Les SWAT ont d’abord demandé aux personnes qui se trouvaient à l’intérieur de la Maison Blanche de sortir. »

Quelques minutes plus tard, Donald Trump s’est raidement enfermé avec l’otage dans les toilettes. Il refuse toujours d’en sortir. Les forces de l’ordre ont fait appel à un négociateur.

Advertisement

Complot

Covid-21: Un submersible chinois est descendu à plus de 10.000 mètres sous la mer pour rechercher des virus inconnus enfouis sous les sédiments

Published

on

Le «Fendouzhe», nom qui signifie «lutteur», est descendu à plus de 10.000 mètres dans cette fosse sous-marine située dans le Pacifique occidental, avec trois chercheurs à son bord, a rapporté la télévision publique chinoise CCTV. Le Fendouzhe, a pour mission de trouver «Des virus infectieux pour les humains qui pourraient être réactivés», ont déclaré des scientifiques à bord à CCTV. Les chercheurs chinois vont collecter des spécimens pour leurs recherches, selon CCTV.

How China’s submersible Fendouzhe stacks up on record depths

For more: https://www.cgtn.com/video China has set a new national record for the deepest manned dive into the oceans. A submersible accomplished this Tuesday…

Continue Reading

Cinéma

Daval, la série sera le dernier caméo de Stan Lee

Published

on

Daval, la série sera le dernier caméo de Stan Lee

 

 

Depuis des années, il est celui qui apparaît dans le plus de films Marvel, sans être pourtant acteur. « Daval, la série » diffusée sur BFM sera l’occasion de voir pour la dernière fois à l’écran Stan Lee, le créateur des super-héros et légende des comics. Le réalisateur de la série l’a confirmé auprès de la chaine info, à l’occasion d’une conférence de presse. « Ce sera bien sa dernière apparition », sans pour autant livrer plus de précisions sur le caméo.

Continue Reading

Culture

Le colonel Reyel promu général

Published

on

Les chaises musicales n’épargnent personne, y compris dans la Grande Muette.

Après 9 ans de combats au Sahel, et le peu de succès concret que l’on connaît, l’armée française a décidé de faire entrer du sang neuf. Exit les généraux stéréotypés, sortis de St-Cyr et interchangeables comme les coupes de cheveux d’un playmobil. Non, pour faire avancer le schmilblick, le haut-commandement français a décidé de muscler son jeu.

Résultat des courses, le colonel Reyel, plus connu pour ses tubes comme « Celui » « Ophélie » ou encore « Toutes les nuits » (Que des mots qui finissent en « i », coïncidence ? Je ne crois pas…) se voit donc élevé au plus haut grade de l’armée française.

Une excellente nouvelle pour le moral des troupes, forcément heureuses de côtoyer une telle star, une plus mauvaise pour les ennemis de la France dans la région qui, malgré un territoire grand comme l’Europe, vivront avec la peur d’être pris entre deux feux : celui des Famas, mais aussi des concerts dans le désert qui seront organisés pour permettre à l’ex-colonel d’utiliser sa meilleure arme contre l’ennemi : sa voix.

La guerre au Sahel vient-elle de basculer définitivement dans le camp des ennemis de la musique ?

Clitorin De Menfarpieds-Clavicule

Continue Reading

Trending