Traverser la Méditerranée : enfin une offre low-cost !

Les candidats à l’émigration vers l’Europe doivent débourser des milliers d’euros pour arriver ici entend-t-on souvent dire. Cela n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd ! Jason O’Leary, étudiant de la « Low-cost Academy » fondée par son père Michael, a montré qu’il avait de qui tenir. Lors de la séance de travaux pratiques du cours de « philanthropie win-win », assuré par Bill Gates en personne, il a conçu un projet novateur de compagnie maritime, « Castoi-croisières »,  qui permettrait d’assurer des traversées Tripoli-Lampedusa à un prix abordable.

« Vu les corps décharnés de la plupart des candidats à l’exil, on peut imaginer d’en placer dix au mètre carré, ce qui permettra de proposer des billets entre la Libye et l’Italie au prix de 350 euros. Une paille ! », explique Jason dans son projet. Pour dégager un peu de bénéfices, le petit génie des affaires a tout prévu ! Pendant la traversée, des hôtesses philippines proposeront aux boat people des verres d’eau de 50 cl pour la modique somme de 30 cents/pièce.  S’ils préfèrent l’eau non salée, ce sera aussi possible à raison de 30 euros le verre à pekêt. Des animations seront prévues à bord pour rendre la traversée moins ennuyante. Les migrants pourront acheter des tickets à gratter. A gagner ? Un des cinq gilets de sauvetage embarqués à bord.

Chaque mois, un tirage au sort entre les chanceux qui auront réchappé à la traversée désignera le super vainqueur qui se verra offrir un titre de séjour illimité en Laponie finlandaise. Pince-sans-rire, Jason avoue qu’il étudie sérieusement la pertinence de prévoir un supplément bagages pour ses passagers. Plus sérieusement, il a prévu une offre pour le trajet retour. Elle sera proposée aux états européens pour 5.000 euros par tête de pipe. Ca fait peut-être un peu cher, mais comme on dit chez nous : « quand on hait, on ne compte pas ».

 

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires