Connect with us

Monde

Le pédo-zoo-nécrophile de Rotterdam a été arrêté

Published

on

Le plus grand criminel des Pays-Bas vient d’être arrêté par la police.

Avec plus de 50 animaux violés, torturés et tués à son actif, le pédo-zoo-nécrophile de Rotterdam a été arrêté alors qu’il était en train de violer des bébés pandas au zoo de Rotterdam. Dès l’arrivée de la police, il s’est rendu sans résistance.
On lui attribue des crimes depuis le début des années 2010. Il avait alors perpétré un véritable massacre en violant et assassinant 25 pitbulls d’un élevage du village de Schliden.

Pitbullsdead2-thumb-1411x993

Les animaux auraient ensuite été reviolés 3 jours plus tard selon la police. De nombreux sévices ont été infligés à ces malheureux chiens. La plupart de ces chiens n’étaient âgés que de 2 ans, ce qui confirme donc la personnalité pédophile de l’agresseur.
La police a retrouvé des traces ADN provenant de divers fluides de l’agresseur mais aucune autre trace pouvant évoquer la présence d’un autre individu. L’homme agirait donc seul à l’aide de multiples drogues.Trois mois plus tard, le même ADN a été retrouvé sur une nouvelle scène de massacre, cette fois dans un zoo de la région de Rotterdam. 12 tigres, 3 ours, 5 pumas et 4 panthères ont ainsi été retrouvées dans le même état que les chiens de Schliden. Drogués, torturés, violés, puis tués d’une balle dans la tête et violés à nouveau. Deux bébés tigres ont été éventrés et remplis de matière fécale humaine.

_56163955_dead_tigers_lions_bear_monkey

La police a ensuite perdu de vue le pédo-zoo-nécrophile pendant 2 ans, jusqu’à ce que la semaine dernière, son ADN réapparaisse dans un petit marcassin.

2

Il était recherché par Interpol depuis le début de l’année 2014 et c’est par hasard qu’une patrouille de police l’a arrêté.

Il aurait d’ores et déjà déclaré à la presse qu’il ne s’arrêterait pas là. Qu’il violerait chaque animal de sa cellule et qu’il avait déjà l’habitude « d’enculer des mouches » (sic).

Cinéma

Daval, la série sera le dernier caméo de Stan Lee

Published

on

Daval, la série sera le dernier caméo de Stan Lee

 

 

Depuis des années, il est celui qui apparaît dans le plus de films Marvel, sans être pourtant acteur. « Daval, la série » diffusée sur BFM sera l’occasion de voir pour la dernière fois à l’écran Stan Lee, le créateur des super-héros et légende des comics. Le réalisateur de la série l’a confirmé auprès de la chaine info, à l’occasion d’une conférence de presse. « Ce sera bien sa dernière apparition », sans pour autant livrer plus de précisions sur le caméo.

Continue Reading

Culture

Le colonel Reyel promu général

Published

on

Les chaises musicales n’épargnent personne, y compris dans la Grande Muette.

Après 9 ans de combats au Sahel, et le peu de succès concret que l’on connaît, l’armée française a décidé de faire entrer du sang neuf. Exit les généraux stéréotypés, sortis de St-Cyr et interchangeables comme les coupes de cheveux d’un playmobil. Non, pour faire avancer le schmilblick, le haut-commandement français a décidé de muscler son jeu.

Résultat des courses, le colonel Reyel, plus connu pour ses tubes comme « Celui » « Ophélie » ou encore « Toutes les nuits » (Que des mots qui finissent en « i », coïncidence ? Je ne crois pas…) se voit donc élevé au plus haut grade de l’armée française.

Une excellente nouvelle pour le moral des troupes, forcément heureuses de côtoyer une telle star, une plus mauvaise pour les ennemis de la France dans la région qui, malgré un territoire grand comme l’Europe, vivront avec la peur d’être pris entre deux feux : celui des Famas, mais aussi des concerts dans le désert qui seront organisés pour permettre à l’ex-colonel d’utiliser sa meilleure arme contre l’ennemi : sa voix.

La guerre au Sahel vient-elle de basculer définitivement dans le camp des ennemis de la musique ?

Clitorin De Menfarpieds-Clavicule

Continue Reading

Complot

Exclusif : Bob Marley est vivant, il vend des slips

Published

on

Coup de tonnerre !

Alors qu’on le pensait bien planqué sur l’île avec Tupac et Michael Jackson, le légendaire chanteur jamaïcain a été retrouvé vivant sur un panneau publicitaire.

Parmi les nombreuses interrogations que cette réapparition soulève, Robert Nesta Marley a répondu « Vous savez, à un moment donné faut bien gagner sa croûte. Ses chiens d’Island records m’ont tout pris, et je ne gagne pas un rond sur les t-shirt à mon effigie, alors arrivé le 12 du mois, je suis comme vous ! »

L’auteur de tubes intemporels tels que Stir It Up, Could You Be Loved ou encore I Shot The Sheriff n’a pour le moment pas prévu de tournée mondiale, malgré les demandes incessantes des fans. Ayant eu vent des rumeurs qui annoncent une reformation des Wailers avec un hologramme de Peter Tosh, il a répondu « achetez mes slips, Jah Rastafari ! »

Clitorin De Menfairpieds-Clavicule

Continue Reading

Trending