Monde Le coronavirus tue les Donald Trump et sauve les...

Le coronavirus tue les Donald Trump et sauve les Greta Thunberg

2020-07-11

-

Le coronavirus est réellement dangereux, bien plus que la grippe sinon le gouvernement chinois n’auraient pas mis en quarantaine 58 millions d’individus, soit la population française pour une simple grippe. Alors que la grippe saisonnière ne tue que 0,1% des personnes atteintes, le coronavirus est mortel pour au moins 2% d’entre elles. Ce chiffre n’est pas encore définitif, car nous n’avons pas assez de recul. Par ailleurs, alors qu’une victime de la grippe ne contamine que 1,3 personne, le coronavirus en contamine pour l’instant 4.08.  Actuellement, il y a 493 morts pour 24558 diagnostiqués, dont 3223 en état critique (13%). Depuis le début de l’épidémie en décembre, seulement 967 personnes ont été guéries. Ce chiffre est très faible et la panique chinoise légitime. De plus la maladie peut être asymptotique et une personne est contagieuse dès qu’elle est atteinte (donc avant l’apparition du moindre symptôme). Un vaccin ne pourra pas être développé avant 1 an.
À titre de comparaison le SRAS n’a contaminé que 8000 personnes dont 774 personnes sont décédées entre novembre 2002 et juillet 2003. La vitesse de propagation du coronavirus est très inquiétante. Même si d’autres virus sont bien plus mortels, leur temps d’incubation, la vitesse à laquelle une personne décède ainsi que la manière dont il se propage rendent une épidémie mondiale impossible. Ebola qui à un taux de mortalité de 50% par exemple, se contracte par contact direct avec du fluide (sang, vomis, selle, sperme) d’une victime malade ou décédée, le malade n’est pas contagieux avant l’apparition des premiers symptômes, et meurt dans les jours qui suivent. L’état de santé d’une personne contagieuse portant le virus Ebola réduit la probabilité qu’elle se trouve dans un lieu public à ce moment et réduit beaucoup le nombre de personnes contaminées par malade et rend impossible une pandémie.

Le coronavirus par contre a toutes les caractéristiques permettant une pandémie. C’est à dire de potentiellement contaminer tous les humains sur terre en étant suffisamment discret, rapide à transmettre, mais ne tuera que 2% des personnes atteintes – au minimum (le ratio actuel réel est de 50% de morts pour 900 personnes guéries).

Mais est-ce une mauvaise nouvelle pour autant ? Pas sûr. Au vu des statistiques, le coronavirus peut même avoir un effet salvateur pour l’humanité.

Les écologistes ont beau alerter les gouvernements depuis les années 1970 (club de Rome) que notre consommation outrancière de ressources mène à un dérèglement climatique qui nous plongerait au mieux dans une guerre mondiale autour des ressources vitales comme l’eau, et au pire à l’extinction de l’humanité, ils n’ont jamais été écoutés. Les « babyboomers » génération la plus nombreuse de toute l’histoire de l’humanité est aussi la génération dont les hommes détiennent le plus de pouvoir de décision, le plus de moyens et les postes à plus haute responsabilité. Eux n’ont aucun intérêt à prendre la crise environnementale au sérieux puisqu’ils seront morts avant de cause naturelle, et déploient toute leur énergie à vouer à l’échec les tentatives visant à réduire la consommation de ressources du reste de l’humanité.

Comment le coronavirus peut-il sauver l’humanité?

Le coronavirus tue à 70% des hommes et à 80% des personnes de plus de 60 ans! Cela va libérer une grande partie des postes décisionnaires à toutes les échelles. Par ailleurs dans nos systèmes démocratiques les personnes âgées de plus de 60 ans étant majoritaires sur l’ensemble des personnes ayant le droit de vote, elles bloquent la possibilité de faire évoluer nos lois et nos dirigeants par les urnes.
Sans compter que les tentatives pour éviter une pandémie (épidémie à l’échelle mondiale), ont mis à l’arrêt la Chine et ses usines, pays le plus émetteur de gaz à effet de serre. Depuis le début de la pandémie, des milliers de vols ont également été annulés et cela va continuer dans les semaines à venir, alors que l’aviation émet 2% des gaz à effet de serre. Après qu’un cas se soit déclaré sur un bateau de croisière au Japon forçant la quarantaine de 3700 personnes, des croisières sont progressivement annulées. Alors qu’un bateau de croisière renvoie en une journée autant de particules fines qu’1 millions de voitures, il est difficile de ne pas se réjouir d’un point de vue environnemental de la mise en arrêt des croisiéristes.
Les pays développés sont également les plus pollueurs et contiennent la tranche de la population la plus fragile au virus (les personnes âgées).

2% de la population risque réellement de mourir, mais c’est un mal pour un bien lorsque le dérèglement climatique menace l’ensemble du vivant.

Nous n’avons que 3 ans pour inverser la vapeur du réchauffement climatique, peut-être qu’avec le décès de 140 millions de personnes, dont 98 millions d’hommes, et 112 millions de retraités d’ici à la fin de l’année, l’humanité aura une vraie chance de se sauver.

Le coronavirus tue les Donald Trump et sauve les Greta Thunberg. N’est-ce pas plus que les écologistes n’ont osé demandé depuis 50 ans? À se demander s’il ne tomberait pas un peu trop au bon moment ce virus, pour qu’il ne soit pas utilisé comme arme biologique : alors profitons en! Sauvons l’humanité et toussons sur les petits vieux!

Comment transmettre efficacement le coronavirus?

Il se transmet par voie aérienne : toussez sans protéger votre bouche: la salive de vos postillons se propagera dans l’air ambiant avec le virus et contaminera tout le monde à proximité. Le virus ne vit que 3 heures dans l’air alors penser à éternuer régulièrement ou à répandre de façon régulière un peu de bave sur les poignées de porte, couverts et tout objet étant touchés par des mains humaines.

Ne vous lavez pas les mains! Le coronavirus se propageant grâce à un contact direct il est important de régulièrement mettre ses mains dans les yeux et dans la bouche et de toucher le maximum de monde en leur serrant la main par exemple en attendant qu’il se touche à leur tour leurs yeux et leur bouche avec leur main contaminée.

Pour un effet groupé, n’hésitez pas à cracher dans les punchs et le distributeur d’eau de la cafétéria de la maison de retraite de votre quartier. En sachant que le virus survit plusieurs jours dans du liquide, votre action sera plus efficace à long terme que si vous crachez juste sur les tables de la salle à manger ou que vous y éternuez.

Et finalement, lorsque le vaccin sera disponible en 2021, surtout NE VOUS VACCINEZ PAS!

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

DERNIERES MINUTES

Clash : Jean Pierre Fanguin à Jean Pierre Foucault, suite des questions, 2, le retour, reloaded, next gen, partie 2 !

Un début difficile Dans un article précédent nous vous annoncions le début de la participation tant attendue de JP Fanguin...

Frédéric de Carglass nommé secrétaire d’État à l’égalité des chances

Même s'il souhaite qu'on l'appelle Fred, la nomination du secrétaire d'État à l'égalité des chances lance un pavé dans...

Le conjoint d’Isabelle Boulay supprime le Parquet National Financier

  Une première mesure choc de la part du nouveau Garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti : la suppression du Parquet...

Jean-Claude Gaudin reste maire de Marseille

Marseille garde sa momie encore un peu. Pas sûr que son remplaçant soit plus frais.

Honteux ! Cette jeune fille qui lui parlait n’était en fait qu’un compte fake pour lui soutirer de l’argent

Une photo aguicheuse, des yeux de biches, un ajout à 3h40 du matin, pas d'amis en commun, un compte...

Décolonisation: Charleroi rétrocédé à l’Italie!

Ils peuvent garder les barakis aussi, aurait dit Paul Magnette en conférence de presse.

A LIRE

Vous aimerez aussiRELATED
Recommandé pour vous