Connect with us

Balkany

Le conjoint d’Isabelle Boulay supprime le Parquet National Financier

Published

on

 

Une première mesure choc de la part du nouveau Garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti : la suppression du Parquet National Financier.

Le Parquet National Financier (PNF), fondé en 2014, et dont la charge était jusqu’alors de traiter les affaires de délinquance économique et financière, parfois au sein même de la sphère politique française, a été démantelé ce mardi 7 juillet 2020 par le nouveau ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti. Une entrée en matière qui retentit chez les magistrats comme une « provocation indigne, honteuse et anti-démocratique de la part d’un représentant de la justice » (selon Katia Dubreuil, présidente du Syndicat de la Magistrature).

Le Parquet National Financier est l’institution qui a notamment permise de traiter les affaires des Panama Papers (2016), Fillon (2017), Airbus (2020), et bien d’autres. En bref, la première décision du ministre sonne comme une déclaration de guerre pour les associations anti-corruption.

Pour se défendre de tout conflit d’intérêt (Me Eric Dupond-Moretti ayant retiré sa plainte contre le PNF dans le cadre de l’affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy quelques heures après sa nomination au poste de ministre), le nouveau Garde des Sceaux a déclaré que « le Parquet National Financier n’est qu’une association de barbouzes, de mafieux, de dangers publics et de fils de putes. » La discussion entre le nouveau ministre et les syndicats de magistrats et d’avocats, à peine entamée, s’annonce déjà houleuse…

Ayant déjà déclaré en 2018 sur le plateau le chaîne de télévision LCI « pour faire de la politique, il faut avaler des couleuvres, ou être d’accord avec tous les copains », Me Eric Dupond-Moretti a déclaré ce mardi « Et puis comme ça on arrêtera de casser les couilles au copain Olivier Dussopt (nouveau ministre chargé des Comptes publics accusé de corruption, ndlr). Laissez le gouvernement faire son travail, dès que j’aurais de plus amples informations à vous fournir, croyez bien que vous en serez les premiers informés. »

Continue Reading
Advertisement

Balkany

Le Japon veut reconstruire Beyrouth en échange de Carlos Ghosn

Published

on

Continue Reading

Balkany

Carlos Ghosn essaye de s’évader du Liban, ça tourne mal.

Published

on

By

Il s’agirait d’un moteur Renaud qui a explosé. C’est à dire un moteur créé par le chanteur Renaud, 80.000 litres de Pastis ont explosé à Beyrouth.

Continue Reading

Balkany

Le conjoint d’Isabelle Boulay supprime le Parquet National Financier

Published

on

 

Une première mesure choc de la part du nouveau Garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti : la suppression du Parquet National Financier.

Le Parquet National Financier (PNF), fondé en 2014, et dont la charge était jusqu’alors de traiter les affaires de délinquance économique et financière, parfois au sein même de la sphère politique française, a été démantelé ce mardi 7 juillet 2020 par le nouveau ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti. Une entrée en matière qui retentit chez les magistrats comme une « provocation indigne, honteuse et anti-démocratique de la part d’un représentant de la justice » (selon Katia Dubreuil, présidente du Syndicat de la Magistrature).

Le Parquet National Financier est l’institution qui a notamment permise de traiter les affaires des Panama Papers (2016), Fillon (2017), Airbus (2020), et bien d’autres. En bref, la première décision du ministre sonne comme une déclaration de guerre pour les associations anti-corruption.

Pour se défendre de tout conflit d’intérêt (Me Eric Dupond-Moretti ayant retiré sa plainte contre le PNF dans le cadre de l’affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy quelques heures après sa nomination au poste de ministre), le nouveau Garde des Sceaux a déclaré que « le Parquet National Financier n’est qu’une association de barbouzes, de mafieux, de dangers publics et de fils de putes. » La discussion entre le nouveau ministre et les syndicats de magistrats et d’avocats, à peine entamée, s’annonce déjà houleuse…

Ayant déjà déclaré en 2018 sur le plateau le chaîne de télévision LCI « pour faire de la politique, il faut avaler des couleuvres, ou être d’accord avec tous les copains », Me Eric Dupond-Moretti a déclaré ce mardi « Et puis comme ça on arrêtera de casser les couilles au copain Olivier Dussopt (nouveau ministre chargé des Comptes publics accusé de corruption, ndlr). Laissez le gouvernement faire son travail, dès que j’aurais de plus amples informations à vous fournir, croyez bien que vous en serez les premiers informés. »

Continue Reading

Trending