La Russie enverra un petit chien mignon sur Mars en 2023.

Fidèle à sa tradition de tester ses programmes spatiaux avec ces animaux, pour d’abord éviter d’y sacrifier des humains, la Russie annonce qu’un nouveau chien sera envoyé sur Mars en 2023. Il mourra très rapidement, mais permettra d’en apprendre beaucoup sur l’atmosphère de la planète.

Il vient à peine de naître, et un avenir radieux lui est déjà promis: devenir un héros national russe. D’un père Berger du Caucase et d’une louve, le petit Grichka est déjà considéré comme plus beau que sa défunte collègue Laïka. Il est déjà contraint à un entrainement quotidien à base de musculation et de croquettes OGM. Sa santé, et donc sa durée de vie hors de la Terre, est primordiale dans cette mission. Notons que, malgré tous ces exercices éprouvants, il reste quand-même adorablement mignon.

Le président russe Vladimir Poutine en personne a voulu commenter ce projet:

Encore une fois, la Russie est à la pointe de la technologie en matière spatiale et d’humanisme. Aucun humain ne sera mis en danger durant la mission. Seul Grichka, inhumain certifié, prendra les risques nécessaires.
Une caméra GoPro sera fixée sous sa mâchoire pour que nos analystes, qu’on peut aisément juger plus compétents qu’à la NASA,
puissent tout comprendre à propos de Mars.
Si tout va bien, Grichka devrait mourir en moins de 45 secondes hors de sa capsule, il n’aura même pas le temps de souffrir. Un jour historique pour la science, sans la moindre douleur.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires