Connect with us

Monde

« La masturbation est un péché mortel », l’évêque suisse récidive.

Published

on

La polémique s’abat de nouveau sur le représentant de l’Église.
Quelques jours après s’être attiré les foudres des associations LGBT quand, lors d’un sermon autour du thème “Mariage et famille – une mission voulue par Dieu et une voie vers le bonheur”, Monseigneur Vitus Huonder avait cité un verset de la Bible expressément violent à l’égard des homosexuels :
“Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable ; ils seront punis de mort : leur sang retombera sur eux” (Lévithique 20, 13).
Ces propos avaient déclenché une vive polémique, et Mgr Huonder avait présenté ses excuses.

Cette fois-ci, l’évêque de Coire, en Suisse, a déclenché des protestations au Forum des catholiques allemands, où il a déclaré dans le cadre d’une thématique “Vivre catholique : vertus et péchés”, qu’il était “inadmissible que l’onanisme [autre nom de la masturbation, ndlr] reste un crime impuni”, estimant que “le gaspillage de la semence revient à un véritable génocide, bien pire encore que l’assassinat qu’est l’avortement”. Pour appuyer ses propos, il a alors cité les textes saints : “il se souillait afin de ne point donner de postérité à son frère. Et ce qu’il faisait déplut à l’Éternel ; et il le fit mourir aussi” (Genèse 38:1-10).

Les critiques se sont vite répandues dans la région, et Mgr Huonder a souhaité mettre fin à toute polémique. “La Bible dit la vérité au sujet des doléances du Divin”, a-t-il assuré devant une assemblée de fidèles  et d’onanistes mécontents.
Aux quelques critiques qui se sont élevées dans la salle, l’évêque suisse a répondu queIl est stupide de m’accuser d’extrémisme, d’ailleurs les vrais extrémistes, ce sont les musulmans, qui nous oblige à manger de la viande hallal, en imposant la charia petit à petit sur le territoire suisse et européen”, mettant fin au débat sous les applaudissements de la salle.

– Frédéric Bernard

Advertisement

Complot

Covid-21: Un submersible chinois est descendu à plus de 10.000 mètres sous la mer pour rechercher des virus inconnus enfouis sous les sédiments

Published

on

Le «Fendouzhe», nom qui signifie «lutteur», est descendu à plus de 10.000 mètres dans cette fosse sous-marine située dans le Pacifique occidental, avec trois chercheurs à son bord, a rapporté la télévision publique chinoise CCTV. Le Fendouzhe, a pour mission de trouver «Des virus infectieux pour les humains qui pourraient être réactivés», ont déclaré des scientifiques à bord à CCTV. Les chercheurs chinois vont collecter des spécimens pour leurs recherches, selon CCTV.

How China’s submersible Fendouzhe stacks up on record depths

For more: https://www.cgtn.com/video China has set a new national record for the deepest manned dive into the oceans. A submersible accomplished this Tuesday…

Continue Reading

Cinéma

Daval, la série sera le dernier caméo de Stan Lee

Published

on

Daval, la série sera le dernier caméo de Stan Lee

 

 

Depuis des années, il est celui qui apparaît dans le plus de films Marvel, sans être pourtant acteur. « Daval, la série » diffusée sur BFM sera l’occasion de voir pour la dernière fois à l’écran Stan Lee, le créateur des super-héros et légende des comics. Le réalisateur de la série l’a confirmé auprès de la chaine info, à l’occasion d’une conférence de presse. « Ce sera bien sa dernière apparition », sans pour autant livrer plus de précisions sur le caméo.

Continue Reading

Culture

Le colonel Reyel promu général

Published

on

Les chaises musicales n’épargnent personne, y compris dans la Grande Muette.

Après 9 ans de combats au Sahel, et le peu de succès concret que l’on connaît, l’armée française a décidé de faire entrer du sang neuf. Exit les généraux stéréotypés, sortis de St-Cyr et interchangeables comme les coupes de cheveux d’un playmobil. Non, pour faire avancer le schmilblick, le haut-commandement français a décidé de muscler son jeu.

Résultat des courses, le colonel Reyel, plus connu pour ses tubes comme « Celui » « Ophélie » ou encore « Toutes les nuits » (Que des mots qui finissent en « i », coïncidence ? Je ne crois pas…) se voit donc élevé au plus haut grade de l’armée française.

Une excellente nouvelle pour le moral des troupes, forcément heureuses de côtoyer une telle star, une plus mauvaise pour les ennemis de la France dans la région qui, malgré un territoire grand comme l’Europe, vivront avec la peur d’être pris entre deux feux : celui des Famas, mais aussi des concerts dans le désert qui seront organisés pour permettre à l’ex-colonel d’utiliser sa meilleure arme contre l’ennemi : sa voix.

La guerre au Sahel vient-elle de basculer définitivement dans le camp des ennemis de la musique ?

Clitorin De Menfarpieds-Clavicule

Continue Reading

Trending