Les grands électeurs de Floride et de Pennsylvanie refuseraient de voter pour Trump, ce qui invaliderait son élection

On le sait, le système électoral américain est complexe. Mal compris, il est souvent critiqué car le chef de l’exécutif n’est pas nécessairement celui qui a le plus de votes populaires(contrairement à ce qui a lieu en Belgique…). Pour faire simple, le président américain est désigné par le collège électoral: l’ensemble des grands électeurs, représentants du peuple américain chargés d’élire le président des États-Unis. Présentement, le collège compte 538 électeurs, soit autant que de membres du congrès ainsi que 3 électeurs du district de Columbia. Ces grands électeurs ont été désignés à l’élection. En principe, ils se réuniront en décembre et éliront effectivement le 45e président des États-Unis d’Amérique. Actuellement, Donald Trump en a réuni 290, au moins. Sauf que… ce matin, les grands électeurs de Pennsylvanie et de Floride ont d’ores et déjà annoncé qu’ils n’en feraient rien et qu’ils voteraient sans doute pour madame Clinton. Dans un article détaillé du New York Times, ceux-ci (49 grands électeurs en tout) expliquent qu’ils ne peuvent voter légitimement pour Trump alors que celui-ci en plus de bafouer les valeurs américaines, n’a pas obtenu le plus de vote populaire.

Si cela se confirme, Madame Clinton sera effectivement la 45e présidente des USA car elle obtiendrait dès lors la majorité au Collège Électoral.

Ce n’est pas la première fois qu’une élection est prise à partie par des “grands électeurs déloyaux”; en fait le cas s’est répété 158 fois dans l’histoire des États-Unis. Mais pour la première fois, cette attitude pour faire basculer l’élection présidentielle. Notons qu’aucun candidat ne s’est encore prononcé contre cette action qui, bien que contestable, n’en est pas moins… constitutionnelle! L’Amérique n’a pas fini d’être surprise cette année!

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires