Connect with us

Monde

Easyflight teste les vols sans pilote

Published

on

Le CEO d’Easyflight Bernard Crache a présenté jeudi une mesure inédite qui permettra de diminuer de 15% le prix des voyages en supprimant le principal facteur de coût d’un vol: le pilote.

« Quand la pression compétitive augmente, vous vous retrouvez face à deux options. Ou vous décidez de ne pas prendre part à la bataille et vous courez alors le risque de devenir insignifiant. Ou vous décidez de faire face à la concurrence et de vous battre. » C’est ainsi que Bernard Crache a introduit la présentation de la nouvelle stratégie censée accélérer le développement d’Easyflight.

Pour se démarquer de ses adversaires, Easyflight veut recentrer sa stratégie sur le prix. « Le service a un coût. C’est une approche, c’est une touche humaine, qui peut s’effacer devant une approche plus agressive des prix. » A partir de cette « tradition », comme la nomme Bernard Crache, Easyflight a développé deux axes :

La compagnie britannique a commencé par annoncer la suppression des hôtesses de l’air et des stewards sur les vols courts. Ils seront remplacés par des agents de sécurité chargés de veiller au bon déroulement du vol. Leur nombre sera fonction de la taille de l’appareil. Pour ses A320 capables d’embarquer 164 passagers, Easyflight ne prévoit que deux agents de sécurité en remplacement des six hôtesses actuellement nécessaires.

Toujours sur les vols cours, Easyflight va tester les trajets sans pilote. « Suite à l’informatisation et à l’automatisation des processus de vol, la présence d’un pilote par appareil n’a plus de raison d’être. Le coût de la main d’œuvre représente jusqu’à 20% du prix des billets. En remplaçant les hôtesses par des agents de sécurité et en supprimant le pilote, nous pourront réduire nos prix de 10 à 15%. Aujourd’hui, le pilote n’a plus qu’une légère fonction de contrôle du pilote automatique. On peut donc également former nos agents de sécurité à ce contrôle léger. »

Outre l’assistance durant les manœuvres dites sensibles (décollage et atterrissage), la présence du pilote permet de palier à une défaillance physique du pilote automatique. « Pour remédier à ce risque, l’ordinateur de bord subira un examen une fois par an », annonce Bernard Crache. « En nous assurant de leur bon fonctionnement et en limitant cette mesure aux vols courts [NDRL: moins de 7h], nous limitons le risque de défaillance du pilote automatique. Il devient ainsi possible de voler sans pilote humain. C’est un risque limité, contrôlé, que nous proposerons à nos voyageurs en échange de tarifs toujours plus agressifs ».

L’ambition affichée est de faire d’Easyflight « la compagnie la plus compétitive du marché, celle qui rassemble les gens, celle qui fait du voyage un plaisir, mais aussi un pari ludique dont le risque est limité ». Pour son patron, c’est le meilleur moyen de différencier son entreprise alors que la concurrence augmente dans un secteur où les coûts peuvent fortement varier selon les services proposés.

 

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇

Monde

Perseverance découvre des traces de platisme sur Mars

Published

on

C’est une surprise totale à la NASA, après que le rover Perseverance, récemment arrivé sur Mars, ait envoyé ses premières données.
L’un des clichés pris par une caméra du rover semble démontrer que non seulement la vie existe sur la planète rouge, mais aussi que certains des individus qui la représentent sont aussi débiles que sur Terre.
En effet, Perseverance avait à peine touché le sol martien qu’un autochtone apparemment bipède, doté de mains préhensiles à cinq doigts chacune et brandissant ce qui ressemblait à une pizza surmontée d’une sorte de poignée, a déboulé devant le rover en vociférant : « Je ne sais pas pour votre planète, mais Mars est plate ! La MASA (Martian Aeronautics and Space Adminitration, NDLR) vous ment! Ouvrez les yeux ! »

Il s’agit du premier cas extraterrestre de sachoir dans l’histoire de l’exploration spatiale.

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Continue Reading

Education aux Médias

Echec de la prise de la colonne de la Bastille par Francis Lalanne et ses partisans

Published

on

Francis Lalanne Bastille

A Paris, près de onze personnes, menées par le chanteur et comédien Francis Lalanne, ont manifesté ce dimanche pour tenter de s’emparer de la colonne de la Bastille. La manifestation – non déclarée – a été rapidement dispersée par des tirs de LBD et de grenades lacrymogènes.

En dépit de l’arrivée précoce du printemps, peu de manifestants s’étaient finalement rendus sur la place de la Bastille, à l’appel de Francis Lalanne et de diverses fédérations syndicales (la Confédération Nationale des Anarcho-Souverainistes, UNEF-Halal et SUD-RSA). L’appel avait également été relayé par FranceSoir, un site de vente de fake news en ligne.

Le petit groupe d’opposants a cependant fait preuve d’une grande détermination. « Nous sommes le peuple ! Et que veut le peuple ? Il veut mettre l’État hors d’état de nuire au peuple français ! Par l’utilisation du système de Kelsen, la Constitution assure le respect des normes démocratiques qui nous permettent aujourd’hui de couper les têtes de nos ennemis », s’est exclamé le chanteur, en tentant d’escalader la colonne de la Bastille, avant que de chuter lourdement sur le pavé.

Francis Lalanne s’en tirera finalement avec un bras et trois côtes cassées, ainsi qu’avec douze jours d’Interruption Temporaire de Chômage.

Charlotte, 51 ans, fait part de déception : « Le kebab était indigeste. Et avec ce  confinement, impossible de squatter des toilettes dans un restaurant. Du coup, on fait comme on peut », se désole-t-elle en se rhabillant.

« Je suis hyper deçu, je pensais trouver des sans-culottes, et tout ce que j’ai vu de mieux c’est un petit bout de string en transparence sous un pantalon blanc », se lamente également Clément, venu de Carrières-sur-Seine. « Mais je garde espoir pour le premier mai prochain, avec la Fête du Travail. Vive  la Révolution, et vive la France ! ».

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Continue Reading

Buzz

Persévérance n’aurait trouvé aucune trace d’intelligence chez Bernard Henri-Lévy

Published

on

Une nouvelle preuve de l’efficacité du rover martien Persévérance, qui continue une fois de plus de nous ébahir de par la clairvoyance de son observation.

Persévérance se serait en effet posé ce week-end sur Bernard-Henri Lévy après un nouvel article sur Trappes, et un nouveau constat d’échec sur les capacités cognitives du célèbre escroc-philosophe. À la demande sa compagne Arielle Dombasle et de nombre de ses employeurs, l’expertise du rover martien se serait révélée sans appel : aucune trace intelligence n’aurait en effet été observée chez Bernard-Henri Lévy.

Si ce dernier aurait évidemment récusé l’observation du rover, préparant ainsi un nouvel article sur le manque d’honnêteté du petit robot à quatre roues, le constat est pourtant sans appel. Ainsi, l’éditeur de Bernard-Henri Lévy aurait promis, même s’il continuerait à publier les ouvrages du philosophe, de faire apparaître un bandeau rouge sur chacun d’entre eux avec la mention « déclaré sans aucune trace d’intelligence par Persévérance ».

Une preuve d’honnêteté qui demeure à saluer, et permettra ainsi à Bernard-Henri Lévy de ne définitivement plus duper qui que ce soit sur son niveau intellectuel, même caché sous une saillante chemise blanche ouverte sur sa musculature.

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Continue Reading

Trending