Donald Trump succombe à la pression du mouvement « Paris against Trump » et abandonne la présidence des Etats-Unis.

« L’avis des Parisiens et des Français en général est bien trop important, leur influence n’a pas de limite. C’est pourquoi j’ai décidé d’abandonner le poste de Président des Etats-Unis. Cette décision prend effet immédiatement et restera irrévocable. »

C’est l’histoire d’un combat inespéré, un David contre Goliath 2.0. En effet la centaine d’hipsters armés de leurs pantalons moutarde et lunettes rondes monture en acajou (issues du commerce équitable) ont réussi à terrasser le choix de centaines de millions d’électeurs américains.

Benoit-Aristide, étudiant en philosophie à la Sorbonne peine à cacher sa joie : « On l’a fait putain, on a réussi ! Toutes ces soirées à écumer google traduction afin de définir nos slogans dévastateurs n’ont pas été vaines. Nous savions que l’avis des américains insatisfaits seul ne suffirait pas, c’est pourquoi l’appui des habitants de la ville la plus importante du monde était indispensable. Paris est belle, Paris est forte ! »

Comme quoi la détermination permet de déplacer des montagnes. Le pouvoir des bobos parisiens n’est plus à démontrer, faisant trembler les chefs d’État de Moscou à Pyongyang.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires