Benyamin Netanyahou invite les fans de rock à se réfugier en Israël.

Après avoir ouvert les portes de son pays aux juifs français suite au massacre de l’hyper-casher en janvier dernier, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou offre aujourd’hui refuge aux amateurs de rock, principalement visés par les attentats de ce 13 novembre.

Dans ces horribles massacres la majorité des victimes,  au Bataclan, étaient des amateurs de rock venus assister au concert du groupe Eagle of Death Metal. D’après les premières analyses lexico-psychologiques des revendications de Daesh, la haine meurtrière n’était pas contre les fans de ce groupe, mais contre le rock tout entier. 1 780 000 000 humains (dont 970 000 000 fans de Johnny) deviennent des cibles potentielles.

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a très rapidement réagi à cette menace globale. Particulièrement sensible sur la question des meurtres de masse, il dénonce le génocide des rockeurs à venir dans une déclaration télévisée en direct:

 

Notre grand et puissant pays sera honoré d’accueillir ces victimes de la barbarie islamico-hitlérienne. Des futur-ex-maisons palestiniennes vont être redécorés avec des portraits de Johnny afin de recevoir dignement les réfugiés mélomanes.
Les immigrés juifs auront droit à un balcon.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires