74% des homosexuels déclarés l’ont dit pour déconner et sont hétéros.

Révélation choc dans le monde de l’homosexualité: d’après une étude du CNRS, tous les sondages de recensement d’homosexuels sont faussés par 74% de menteurs.

Compter les homosexuels parmi d’autres humains a toujours été une tâche difficile et hasardeuse: les études sur ce sujet, provenant de différents camps idéologiques, varient entre 2% et 10% de la population mondiale.

Une nouvel inconvénient de taille vient d’apparaitre devant les statisticiens et les instituts de sondages: 74% des gens s’affirmant homosexuels ne le sont pas vraiment et voulaient juste rigoler.
Devant ces chiffres révélés, différentes personnalités concernées n’ont pas tardé à faire leur retro-coming-out: Laurent Ruquier, Florian Philippot et Elio Di Rupo viennent d’avouer leur hétérosexualité. Leurs vraies femmes, cachées depuis des lustres et toutes munies d’une grosse poitrine, remercient le CNRS pour ce travail qui a permit leur libération.

Le magazine homosexuel Têtu réfute totalement cette nouvelle étude, et suggère plutôt que 47% de la population est homosexuelle.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires