Nouvelle mode: Boire et fumer pour avoir un enfant handicapé et toucher les allocs.

De plus en plus de cas sont répertoriés dans les maternités belges.

Selon l’observatoire de la natalité, le handicap infantile causé par les drogues et l’alcool ont explosé de 35% depuis 2 ans.

A l’origine de ce fléau, une nouvelle mode lancée il y a 2 ans à Charleroi:

Afin de pouvoir obtenir des allocations de handicap (et la précieuse carte bleue qui permet de se garer sur des places privilégiées), certaines mères boivent et fument anormalement exprès pour que leur enfant soit atteint d’handicap physique ou mental.

Il est évidemment plutôt agréable d’avoir un petit handicap mental qu’un lourd handicap physique.

Le nombre de bébés retrouvés dans les congélateurs a également augmenté de 24% ces 3 dernières années mais le phénomène ne serait pas lié.

Commentaires

PARTAGER