Après les prostituées chez Oxfam, des fils de prostituées découverts au gouvernement.

0

L’information vient de parvenir dans de nombreuses rédactions. Après avoir découvert que des ONG, dont Oxfam, avaient payé des prostituées lors de missions humanitaires, on découvre que des fils de prostituées seraient actuellement aux affaires et payés par les citoyens en Belgique. Il se peut que cela soit également le cas dans de nombreux pays.

L’info d’origine:

Déployés en Haïti après le terrible séisme de 2010, des membres de l’ONG britannique Oxfam auraient profité de l’argent destiné à l’aide humanitaire pour s’offrir les services de prostituées. Des mineures pourraient avoir été impliquées.

L’organisation humanitaire Oxfam se retrouve dans la tourmente après des révélations selon lesquelles des responsables de l’ONG auraient engagé des prostituées en Haïti après le séisme de 2010. Le gouvernement britannique réclame une «enquête complète et urgente» sur ces accusations.

Selon le quotidien britannique The Times, des employés d’Oxfam, confédération d’organisations humanitaires dont le siège se trouve à Oxford, en Grande-Bretagne, ont engagé de jeunes prostituées en 2011 en Haïti au cours d’une mission consécutive au séisme qui avait ravagé le pays en 2010.

Des informations jugées «véritablement choquantes» par Downing Street. «Nous voulons qu’Oxfam fournisse à la Commission caritative [institution britannique qui contrôle les organisations humanitaires] toutes les preuves qu’ils ont en leur possession à propos de ces événements, dans le cadre d’une enquête complète et urgente sur ces allégations très graves», a déclaré un porte-parole du Premier ministre Theresa May.

Commentaires