Connect with us

Violence

Viktor Orban propose d’obliger les migrants à jouer à la roulette russe

Published

on

Ce jeudi soir, les dirigeants européens se sont à nouveaux réunis autour de la question des migrants. Dernièrement, ils ont pris la décision de créer différents « Hotspots » dans les pays de première entrée dans l’Union Européenne. Il s’agit là de gros centres de tris permettant d’identifier les personnes ayant le plus de chance de se voir accorder le titre de réfugié politique de ceux qui n’auront pas cette chance.
Il semblerait, d’après nos sources, qu’une deuxième étape sera ajoutée. En effet, malgré le tri, le nombre de migrants reste toujours beaucoup trop élevé. De plus, la durée du traitement des dossiers afin d’obtenir le statut de réfugié politique est trop long et il ne cesse de se rallonger au vu du nombre de dossier à traiter. Les membres du conseil ont alors pris la décision d’effectuer une deuxième sélection visant à supprimer ce délai d’attente.

En effet, suite à cette sélection, ils se verront, de facto, obtenir le titre tant désiré et seront répartis dans toute l’Europe selon différents quotas qui doivent encore être fixés.
Mais en quoi consiste cette sélection ? Il s’agit d’une vieille méthode qui a fait ses preuves, proposée par Viktor Orban : la roulette russe.

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, c’est ce moyen, que certains qualifient déjà de « barbare » que les dirigeants de l’Union ont choisis. Le motif principal avancé et que c’est une méthode économique, équitable qui permettra de faire avancer les dossiers de manière considérable. Ils ajoutent, pour les sceptiques, qu’ils ont évidemment pensé au côté éthique de cette méthode et que pour eux, il n’y avait aucun inconvénient puisqu’ils fuient la guerre et que donc, le risque de mourir s’ils étaient restés est égal à celui de la roulette russe. Cependant, le nombre de balles à mettre dans le fusil reste à définir, certains étant pour 5 balles puisque, je cite « si on en mettait 6, et croyez-moi bien que je pense que c’est la meilleure solution, on ne pourrait plus appeler ça une roulette russe et l’accord ne tiendrait plus ». D’autres plus modérés hésitent entre 1 et 3, en fonction des pays et de leur taux de mortalité.
Reste à éclaircir le problème des enfants qui perdaient leurs parents lors de cette étape. Une partie de l’hémicycle prône le retour vers la famille encore en vie alors que d’autres propose de fonctionner par « famille » et non par individu afin d’éviter de tels problèmes. Cela sera débattu lors de la prochaine réunion du conseil de l’Union Européenne.

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Advertisement

Education aux Médias

Echec de la prise de la colonne de la Bastille par Francis Lalanne et ses partisans

Published

on

Francis Lalanne Bastille

A Paris, près de onze personnes, menées par le chanteur et comédien Francis Lalanne, ont manifesté ce dimanche pour tenter de s’emparer de la colonne de la Bastille. La manifestation – non déclarée – a été rapidement dispersée par des tirs de LBD et de grenades lacrymogènes.

En dépit de l’arrivée précoce du printemps, peu de manifestants s’étaient finalement rendus sur la place de la Bastille, à l’appel de Francis Lalanne et de diverses fédérations syndicales (la Confédération Nationale des Anarcho-Souverainistes, UNEF-Halal et SUD-RSA). L’appel avait également été relayé par FranceSoir, un site de vente de fake news en ligne.

Le petit groupe d’opposants a cependant fait preuve d’une grande détermination. « Nous sommes le peuple ! Et que veut le peuple ? Il veut mettre l’État hors d’état de nuire au peuple français ! Par l’utilisation du système de Kelsen, la Constitution assure le respect des normes démocratiques qui nous permettent aujourd’hui de couper les têtes de nos ennemis », s’est exclamé le chanteur, en tentant d’escalader la colonne de la Bastille, avant que de chuter lourdement sur le pavé.

Francis Lalanne s’en tirera finalement avec un bras et trois côtes cassées, ainsi qu’avec douze jours d’Interruption Temporaire de Chômage.

Charlotte, 51 ans, fait part de déception : « Le kebab était indigeste. Et avec ce  confinement, impossible de squatter des toilettes dans un restaurant. Du coup, on fait comme on peut », se désole-t-elle en se rhabillant.

« Je suis hyper deçu, je pensais trouver des sans-culottes, et tout ce que j’ai vu de mieux c’est un petit bout de string en transparence sous un pantalon blanc », se lamente également Clément, venu de Carrières-sur-Seine. « Mais je garde espoir pour le premier mai prochain, avec la Fête du Travail. Vive  la Révolution, et vive la France ! ».

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Continue Reading

All Crepes Are Bretonnes

Copify, l’application où vous pouvez choisir la chanson sur laquelle vous faire interpeller

Published

on

C’est une révolution dans le monde du streaming. Depuis que la tendance, venue des Etats-Unis, de passer de la musique lors d’interpellations afin de faire sauter les vidéos émises par la Police sur la plupart des réseaux sociaux, et ainsi ne jamais devoir changer leurs comportements, de jeunes start-uppeurs français ont décidé de tout miser sur ce fameux concept.

Baptisée COPIFY, l’application permettra ainsi aux futurs contrevenants de choisir le titre sur lequel se faire tabasser lors de leur arrestation. 

« Comme un titre d’identité, les forces de l’ordre consulteront directement votre compte COPIFY afin de vous rendre le plus agréable possible votre plaquage ventral. Des utilisateurs nous ont déjà confiés que se faire arrêter sur leurs titres préférés était un réel atout »

COPIFY à déjà bénéficié du soutien de nombreux artistes qui ont gracieusement offert leurs titres aux jeunes start-uppeurs. L’un d’entre eux, qui a voulu rester anonyme, nous a confié « le réel pansement » que pouvait offrir sa musique. Si « J’ai embrassé un flic » de Renaud ne se trouve malheureusement toujours pas sur l’application, de nombreuses compilations de bals musettes vous permettront de rythmer de la plus enjouée des manières votre future arrestation. Une heureuse nouvelle pour les futurs mélomanes en garde à vue.

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Continue Reading

Culture

Le colonel Reyel promu général

Published

on

Les chaises musicales n’épargnent personne, y compris dans la Grande Muette.

Après 9 ans de combats au Sahel, et le peu de succès concret que l’on connaît, l’armée française a décidé de faire entrer du sang neuf. Exit les généraux stéréotypés, sortis de St-Cyr et interchangeables comme les coupes de cheveux d’un playmobil. Non, pour faire avancer le schmilblick, le haut-commandement français a décidé de muscler son jeu.

Résultat des courses, le colonel Reyel, plus connu pour ses tubes comme « Celui » « Ophélie » ou encore « Toutes les nuits » (Que des mots qui finissent en « i », coïncidence ? Je ne crois pas…) se voit donc élevé au plus haut grade de l’armée française.

Une excellente nouvelle pour le moral des troupes, forcément heureuses de côtoyer une telle star, une plus mauvaise pour les ennemis de la France dans la région qui, malgré un territoire grand comme l’Europe, vivront avec la peur d’être pris entre deux feux : celui des Famas, mais aussi des concerts dans le désert qui seront organisés pour permettre à l’ex-colonel d’utiliser sa meilleure arme contre l’ennemi : sa voix.

La guerre au Sahel vient-elle de basculer définitivement dans le camp des ennemis de la musique ?

Clitorin De Menfarpieds-Clavicule

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Continue Reading

Trending