Connect with us

Coronavirus

Une étude allemande confirme l’efficacité du traitement à l’hydrochloroquine

Published

on

Government shows Chancellor Angela Merkel addressing the nation on coronavirus disease (COVID-19) measures in Berlin, Germany, March 18, 2020. Bundesregierung/Steffen Kugler/Handout via REUTERS ATTENTION EDITORS – THIS PICTURE WAS PROVIDED BY A THIRD PARTY. NO RESALES. NO ARCHIVE.

paris, le 14.04.20

Le ministère allemand de la santé publie ce mardi 14 avril 2020 les résultats d’une étude de grande ampleur effectué sur plus de 30.000 patients bavarois atteints du Covid19 ayant fait l’objet d’une prescription d’hydrochloroquine combiné avec la prise l’azithromicide comme recommande en France l’infectiologue Didier Raoult. Cette étude montre que la charge virale des patients chute drastiquement dès le 6ème jour qui suit la prise du traitement. L’étude indique également que sur les 30.000 patients qui ont fait l’objet d’une prise hydrochloroquine, seul 1 patient est décédé.
La prise systématique de ce traitement mise en place sur décision de l’agence de santé bavaroise aurait permis de réduire significativement le nombre de cas de Covid19 depuis le début de l’épidémie au point que les autorités locales songeraient à lever le confinement d’ici la fin de la semaine.

Il semblerait pourtant que le gouvernement français reste sourd face à la publication de cette étude qui vient pourtant s’ajouter aux publications françaises, marocaines, et chinoises. Emanuel Macron a cependant indiqué lors d’un point presse ce matin à l’Élysée : « je suis personnellement surtout inquiet de mes concitoyens qui ne cessent de lire des articles de presse sans en vérifier leur source, et qui organisent des pétitions pour des traitements dont ils ignorent l’efficacité sur le Covid19, Caca Prout Caca vérifie tes sources prouuut »

Continue Reading
Advertisement

Business

Coronavirus : pour séduire les jeunes, le vaccin pourra se sniffer

Published

on

L’annonce des résultats préliminaires à propos du fameux vaccin à nano particules 5G quantique de Big Pharma s’est accompagnée d’une nouvelle assez étonnante.

En effet, le vaccin traditionnel doit faire l’objet d’un stockage à de très basses températures. Afin de remédier à ce problème, sur les conseils du service marketing, les laboratoires ont préparé une version en poudre qui pourra se sniffer. Big Pharma espère ainsi séduire un public plus jeune.

Si cette annonce apparaît comme étant une bonne nouvelle, un élément est source de préoccupations. En effet, les chercheurs avaient évoqué la possibilité de fumer le vaccin. Malheureusement cette option a été écartée.
Pour se préparer en terme de logistique, le gouvernement français avait pris de l’avance et a déjà acheté un million de “bongs” qui s’avèrent totalement inutiles.

Continue Reading

Coronavirus

Masques obligatoires à domicile : des contrôles-surprises sont prévus dès demain

Published

on

Le gouvernement français vient d’imposer le port du masque obligatoire en tout lieux, y compris à domicile.
« Tout citoyen vivant en France devra porter son masque quelles que soient les circonstances », a dit le premier ministre Jean Castex.
« Vous le porterez quand vous dormirez, quand vous vous lavez, quand vous mangez ou quand vous vous brosserez les dents, ect. Le but étant de pouvoir éradiquer le virus une bonne fois pour toutes sur le territoire français d’ici la fin de l’année 2020. »
Le premier ministre a d’ailleurs évoqué la possibilité de collaborer avec les géants GAFA pour vérifier si les citoyens respectent bien leurs mesures sanitaires, ou encore la mise en place d’un robot de surveillance dans chaque foyer (voir cet article d’un de nos confrères).

Continue Reading

Complot

Apple développe son propre vaccin contre le Covid-19 : CovidOS

Published

on

Et si Apple lançait son propre  vaccin contre le Covid ? Jusqu’à présent la société de Tim Cook ne s’était pas attaquée à cette chasse gardée de BigPharma, mais les fans de la marque veulent croire que cette frontière va tomber. Ils s’appuient sur des évolutions remarquées et des indices laissés dans les versions bêta des systèmes d’exploitations pour iPhone et iWatch

Les rumeurs sont alimentées par des recrutements, des mises à jour… autant de signaux faibles qui laissent penser que la machine CovidOS serait en marche. Mais comme toujours avec Apple, le suspens demeure.

Un vaccin contre le Covid-19 serait toutefois un plus pour la marque à la pomme, bien décidée à pousser ses pions dans ses domaines de prédilection : les pièges à con et les services de merde. D’autant que drapé dans un discours vertueux, Apple promet de ne peut-être pas utiliser les données génétiques personnelles de ses utilisateurs.

Continue Reading

Trending