Un ancêtre de Passe-Partout aurait servi de modèle au Manneken Pis

C’est l’extraordinaire découverte qu’ont fait des archéologues congolais qui ont retrouvé lors d’une fouille le journal intime de Charles Quint (Roi des Flandres, 1500-1558).

Le roi flamand aurait eu, dans le plus grand secret, un amant de petite taille appelé Petit-Pois car « il était très mignon et avait un sexe minuscule ». A sa mort, Charles avait demandé à faire immortaliser son amoureux en une statue digne de sa beauté et de son raffinement. Il n’a malheureusement jamais eu le temps de voir l’œuvre terminée.

Plus incroyable encore, l’historien Franck Provost nous affirme que Petit-Pois serait un ancêtre de Passe-Partout, le nain de Fort Boyard, car il explique que « tous les nains sont de la même famille de toute façon ».

Les membres de l’association «Les amis de Marc Dutroux» se disent très choqués d’apprendre que c’est un adulte nu qu’ils ont admiré durant ces nombreuses années.

La célèbre statue, dont l’origine mystérieuse est désormais dévoilée, devrait être enlevée de l’espace public d’ici janvier 2016, pour éviter toute polémique.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires