Tué pour son humour lourd au bureau  » – Allo? A l’huile – J’y go, d’agneau…. »

André Robert, dit Dédé, est un homme blagueur. Adepte du coussin peteur,  des jeux de mots, de la tape sur l’épaule gauche alors qu’il est a droite et du  »je-tape-n’importe-où-sur-ton-écran-quand-tu-écris-un-SMS », Dédé fut tué par un de ses collègues, mercredi dernier.

Un de ses collègues nous explique :  » Dédé n’était pas bien méchant… Mais il était lourd ! C’était sans cesse : – Allo? A l’huile – J’y go, d’agneau – Qu’est ce que je vous sert ? La bite mais pas trop fort… » Et j’en passe … Tout cet humour commençait à plomber l’ambiance au sein de l’entreprise, malheureusement, l’un de nous a craqué … Ca aurait pu être n’importe qui d’entre nous … »

 »C’est à la blague  »tu les as vu ils se sont battu ? – Qui ça ? – Les trois poils de mon cul » que mon client a craqué » nous explique l’avocat de l’agresseur.

Le procès s’ouvrira dès lundi.

Jocelyne, la femme de Dédé ainsi que Johnny et Kimberley, ses enfants, sont sous le choc :  »Pôpa l’était drôle. Un bon ch’tis gars. C’est les autres là qu’ont pas d’humour ».

 »C’était un bon mari et un bon père. Mon copain de tuning va beaucoup me manquer. En
hommage on a fait installer des néons sous le cercueil, l’aurait été fier notre Dédé »

nous confie Robert, un voisin et ami.

Les obsèques ont eu lieu le week end dernier dans l’intimité de la famille et de ses amis de tuning faisant ronronner leurs moteurs.

On peut lire sur la plaque mortuaire  » repose en pet », un détail qui aurait certainement plu a Dédé.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires