Le terme Belgian Fries officialisé, l’expression French Fries interdite sous peine d’emprisonnement

Ce week-end tous les grands chefs d’états de pays anglophones s’étaient réunis à Londres. Il n’y était pas question d’environnement, terrorisme ou encore moins d’arrangements financiers.

Ces pays se sont rencontrés pour enfin mettre un terme à la plus grande mascarade de l’histoire de notre planète. En effet, l’expression erronée, dite French Fries, est désormais interdite et bannie de la langue anglaise.

Les frites seront à partir de maintenant appelées Belgian Fries. Cela pour respecter le pays qui en est à l’origine et qui en a même fait une partie de son patrimoine. Tout non respect de cet accord sera sanctionné immédiatement par une peine de prison. Une centaine d’Américains ont déjà été arrêtés et pas de moins de 6000 Parisiens.

Cela au plus grand plaisir de l’association Frieten zijn van ons/Les frites sont à nous. Les deux parrains du mouvement, Mathias Schoenaerts et Benoît Poelvoorde étaient présents lors de l’accord. Ce dernier était particulièrement heureux lors de la signature. Il a déclaré par après à la télévision anglaise qu’il se sentait « terriblement soulagé », avant de conclure « Aujourd’hui les anglophones ont rendu à César ce qui appartient à César ! Je les remercie de tout cœur ! »

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires