SNCB : les navetteurs ont gagné sans l’aide des syndicats, wagons couchettes pour tout le monde !

La commande de 445 voitures M7 est annulée et remplacée par autant de wagons couchettes. Les négociations secrètes que menaient les associations de navetteurs avec la direction de la SNCB
ont finalement été couronnées de succès, à l’insu des syndicats.

Le bien-être du voyageur

Aussi étrange que ça puisse paraître, la Ministre Galant a finalement compris qu’un travailleur reposé était plus productif qu’un travailleur endormi, et qu’il compte mieux ses heures de travail
(elle aurait elle-même commandé une voiture de fonction-couchette).

C’est pourquoi les navetteurs auront tout le loisir de terminer leur nuit de sommeil tout en se rendant au travail.

« Nous avons constaté que les navetteurs se levaient très tôt, parfois à 4 heures du matin, pour être au travail à Bruxelles à 8h30, après 3 heures de trajet. Et ils ne rentrent pas chez eux avant 19 heures, bien souvent. Nos accords vont leur permettre d’arriver frais et dispos, un peu comme s’ils passaient directement de la maison au bureau » rapporte un membre du Cabinet de la Ministre chiffrée.

Grogne des syndicats

Il fallait s’y attendre, la CSC et la FGTB n’ont pas tardé à s’opposer à cette décision. Tout d’abord parce qu’elle a été négociée à leur insu, et ensuite parce qu’ils exigent deux choses pour eux essentielles : le petit-déjeuner gratuit inclus dans l’abonnement, et surtout l’usage de ces voitures pour les retours de leurs actions à Bruxelles, les manifestants étant souvent très « fatigués ».

Ils exigent par ailleurs des Goblets gratuits pour savourer leurs Carapils après leurs dures journées de revendications dans la capitale.

Des actions de grève sont d’ores et déjà envisagées en cas de refus.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires