Connect with us

Conso

Scandale alimentaire : Les fruits de mer ne sont en réalité pas des fruits.

Published

on

Un tout nouveau scandale nous frappe après la découverte du porc dans les steaks végétariens ! Cette fois-ci l’horreur nous vient des fruits de mer ! En effet, après 10 ans de recherches assidues, des chercheurs de l’une des plus prestigieuse université viennent de publier un article qui remet tout en question. Selon Harvard, les fruits de mer ne sont en réalité pas des fruits.  « On nous aurait menti depuis tout ce temps ! » s’exclame Bérengère experte en nutrition.

Depuis l’annonce de cette nouvelle, certains consommateurs s’affolent. Notre équipe est partie à la rencontre de certains d’entre eux.

Kevin 15 ans : On nous dit partout qu’il faut manger 5 fruits et légumes par jour ! Je déteste les fruits des arbres, bah… je mangeais des fruits de mer ! Fait chier, je mange quoi maintenant si les fruits de mer sont pas des fruits ?

Vanessa 21 ans a quant à elle fait une tentative de suicide suite à l’annonce de ce terrible scandale : Je suis vegan, quand j’ai appris que les fruits de mer ne sont pas des fruits, j’ai cru ne jamais m’en remettre.  Je me sens souillée lâche-t-elle en éclatant en sanglot.

Brandon 28 ans, papa du petit Enzo : Quand le pédiatre nous avait dit que nous pouvions commencer par donner des fruits à notre fils on lui donnait des crevettes mixées.

Le gouvernement propose une réforme pour changer l’appellation « fruits de mer » par un terme qui ne prêterait plus à confusion mais l’Académie Française s’insurge : On ne réforme pas la langue française !

Sur les réseaux sociaux très vite les premières théories du complot pointent le bout de leur nez. Tout cela serait en réalité l’œuvre des « Illuminatis du peuple lézard venant de Vénus ».

Conso

Les déplacements en avion autorisés seulement si les hublots sont ouverts

Published

on

Avec la nouvelle souche de Coronavirus venue d’Angleterre, les autorités sanitaires européennes ont devancé l’OMS.
« Nous autorisons tous les vols afin que chacun puisse profiter de Noël avant un re-reconfinement. À condition que les hublots soient ouverts durant toute la durée du vol. »

Les scientifiques sont unanimes « Le virus est détruit à haute altitude. Les passagers doivent juste bien se couvrir et porter un masque pour ne pas perdre l’habitude. »

Le premier vol hublots ouverts s’est bien déroulé « On a juste perdu 22 passagers dont 3 membres d’équipage en vol. Et mon écharpe aussi mais ce n’est pas bien grave. » souligne ce passager du vol Londres – Marseille. « C’est la misère pour manger aussi mais bon vu la gueule du plateau repas c’est pas plus mal. Bon je vous laisse car je dois prendre ma correspondance pour New-York et je veux être devant ce coup-ci, à l’arrière on prend la pisse des autres en pleine gueule. »

En attendant la vaccination obligatoire pour prendre l’avion, c’est le seul moyen d’éviter toutes contaminations entre pays. « Les avions consomment plus de kérosène mais c’est Noël. » souligne un directeur de compagnie aérienne.

Continue Reading

Conso

Les loups autorisés à prélever 10 chasseurs par jour

Published

on

Fini la bamboche pour les chasseurs: l’association des Loups Anonymes vient d’obtenir gain de cause.

« On a faim l’hiver. On a bien compris que manger des moutons ou des chèvres c’était plus possible. Et on s’excuse pour la gêne occasionnée. Mais du coup il faut bien se nourrir, non ? » Ce loup anonyme sort content du palais de l’Élysée. Il lui reste encore un peu de sang et se lèche les babines « Pardonnez-moi mais j’ai goûté à un de vos chasseurs et c’est un régal. Ce goût de viande faisandée avec une touche d’alcool c’est succulent. Vivement que l’on commence les prélèvements. »

Du côté des chasseurs c’est l’incompréhension « On nous a expliqué que nous n’arriverons plus à faire barrage aux élections de 2022. Du coup on n’en a plus rien à foutre de nous. C’est un scandale d’être lâchement jeté en pâture aux loups. »

Les prélèvements vont débuter ce week-end. l’Élysée va recevoir d’ici peu les représentants des Ours des Pyrénées afin de donner un coup de main aux Loups Anonymes. « Ils sont durs à joindre car ils hibernent. Mais quand on va leur dire les raisons de ce réveil, ils risquent bien d’apprécier. »

Continue Reading

Conso

L’huile de CBD : quels bienfaits et critères de choix ?

Published

on

Le Cannabidiol communément appelé CBD est un composé issu du chanvre et auquel on reconnaît plusieurs bienfaits. Il se retrouve sous plusieurs formes dont l’huile de CBD. Le choix de cette huile doit toutefois prendre en compte certains critères à découvrir dans cet article ainsi que les bienfaits du CBD.

Comment se présente le CBD ?

Le CBD se présente sous plusieurs formes. On le retrouve généralement sous forme d’Huiles de CBD, en flacons compte-gouttes. Il existe également sous forme de capsules, ou encore en pâte. Les produits sont conçus avec différentes concentrations. Le choix s’effectue donc en fonction des besoins, et des résultats escomptés. D’autres éléments comme le poids peuvent être pris en compte. En recherche d’huiles de CBD ? Adressez-vous à CBDissimo.

Les bienfaits

On reconnaît au CBD plusieurs vertus. Grâce à ses propriétés relaxantes, il produit une sensation de bien-être et peut être efficace pour soulager les personnes qui souffrent de stress. Pour les personnes souffrant de dépression, il constitue un antidépresseur naturel. Il intervient aussi dans le soulagement des douleurs et des inflammations grâce à ses vertus antalgiques et anti-inflammatoires ; il a également des vertus antispasmodiques. Dans le cas d’addictions, le CBD peut également être utilisé. Il pourrait même être efficace contre la prolifération de cellules cancéreuses dans le traitement de cancers. Il renforce le système nerveux et produit une sensation d’apaisement, sans effet planant. Le CBD ne rend pas dépendant, contrairement au THC.

Comment choisir son huile de CBD ?

Avant de choisir son huile de CBD, il est important de considérer certains critères qui peuvent influencer sur la qualité de l’huile ou pour des raisons écologiques. Parmi ces critères pour savoir quel CDB choisir, on peut citer :

  • Le lieu géographique de provenance ;
  • La méthode de culture ;
  • Les moyens d’extraction ;
  • La concentration ;
  • Les accréditations des laboratoires.

Le lieu géographique de provenance sous-entend le sol de culture qui va influencer la qualité de l’huile. De plus, privilégier un lieu de production local est un choix pour limiter la pollution due à l’acheminement. Les méthodes de culture sans pesticides sont meilleures pour le bien-être de l’organisme et de l’environnement. L’extraction peut se faire au CO2, à l’huile ou au solvant. La dernière option est moins chère, mais très peu recommandable. La concentration doit évidemment être adaptée ; il est conseillé de ne pas commencer avec des doses élevées. Un taux inférieur ou égal à 6 % ferait l’affaire, et pourra être réadapté par la suite. Mais il convient de se référer à un thérapeute. Les accréditations sont également à vérifier à cet effet.

À ces critères, on peut ajouter d’autres éléments qui peuvent également jouer sur la qualité de l’huile, comme le choix entre le CBD isolé ou l’huile à spectre complet. Cette dernière serait plus efficace, mais elle pourrait contenir du THC. Certains taux du THC sont autorisés selon les pays, et il faut rappeler aussi que le THC a des effets psychotropes. Le CBD isolé par contre se limite juste au CBD uniquement.

Le prix de l’huile est un élément non négligeable à considérer surtout s’il est trop bas. Même si une huile CBD excessivement chère ne garantit pas pour autant sa qualité, il est évident que le prix doit être raisonnable.

Le CBD est-il autorisé en France ?

Il existe un flou juridique quant au cas du CBD dans l’hexagone. On retrouve en effet des produits de CBD en vente en France, mais la législation ne s’est pas clairement prononcée sur leur légalité. Un élément toutefois qui peut faire tomber dans l’illégalité est le taux de THC dans l’huile qui ne doit pas dépasser 0,2 %. De plus, les produits de CBD sont considérés comme des compléments alimentaires, ce qui rend le contrôle moins strict.

 

Continue Reading

Trending