Jean d’Ormesson le dit et le répète « La langue française a besoin d’un coup de jeune! »
Chose dite, chose faite! Suite au décès de Jean-Denis Bredin, c’est un candidat pour le moins inattendu qui siègera parmi les membres de l’éclectique Académie française.
Franck Ribéry, né en 1983 à Bologne-sur-Mer, avait été jusqu’à présent plus applaudi pour la maîtrise du pied que de la langue.

Pourtant, aux dires des 39 autres membres de l’Académie, son talent inné est éblouissant.
« Anacoluthes, oxymores, asyndètes et parataxes n’ont plus de secret pour lui » confirme Alain Finkielkraut. Pierre Nora nous confie même « Entre nous, on le compare souvent à Camus. Bien que ses dires peuvent paraître secs à la première approche, lorsqu’on plonge dans la richesse de sa rhétorique, on en resort rafraîchit par son style si unique »

Lors d’une interview avec France Télévision, Ribéry nous dévoile son prochain projet:
Composer un livre de grammaire et de syntaxe, qu’il nommera le Béchrel
Disponible dès fin 2017 et en vente dans toutes les bonnes libraires.