27.5 C
Charleroi
mardi, juin 18, 2024

RECENT

Premier cas de coronavirus détecté à Nibelheim: la ShinRa a décidé de brûler la ville

Il n’y a qu’une chose à dire sur ces événements: c’était un mal nécessaire. C’est l’avis des plus éminents membre de la ShinRa. Et pour cause, la décision n’a pas plu à tout le monde.

Revenons cinq ans en arrière, au 68ème étage de la Tour ShinRa. La tension est à son comble et le Professeur Hojo exulte: il a réussi à créer un nouvel organisme à partir des cellules de Jénova. Cet organisme, il le nomme coronavirus. Pressé d’annoncer son résultat à la présidence, le scientifique souhaite tester son virus sur la population. Quoi de mieux que de choisir Nibelheim, comme cas test: une ville reculée possédant son propre laboratoire. Fort heureusement, cette autorisation lui est catégoriquement refusée. Las. Après plusieurs années, force est de constater qu’Hojo n’a pas respecté cette interdiction. Puisque, ce lundi, le premier cas de coronavirus a été détecté à Nibelheim

« Nous sommes en guerre »

Immédiatement, le ministre de l’intérieur Heidegger Castaner, envoie les Turks sur place. L’un d’eux, Vincent, ne reviendra pas. Le rapport des Turks est sans appel: l’épidémie a débuté. Bien vite, le Président Rufus donne les ordres: il faut contenir la maladie, quoiqu’il en coûte. « Nous sommes en guerre. Je dois prendre des décisions radicales.Tout d’abord, ce qui ne peut être contenu doit être brûlé. Nous sommes en Guerre. Ensuite, je déclare l’État d’urgence et ordonne dès ce soir un couvre-feu. Tout contrevenant sera éliminé. Par ailleurs, j’ai fait arrêter le professeur Hojo pour qu’il réponde de ses actes. Enfin, mon meilleur soldat, Séphiroth, est en route pour Nibelheim et  conformément à mes instructions, il réglera la situation aujourd’hui même. Nous sommes en guerre. » 

Un bienfait pour la planète

La suite nous la connaissons: le soldat a brûlé la ville. Évidemment, la décision a suscité l’indignation partout dans le monde. Pourtant, les adversaires de la Shinra reconnaissent qu’il était peut-être nécessaire de passer par là: « Tous ces morts, c’est très bon pour l’énergie vitale de planète » explique Barret, le leader charismatique du groupe d’activistes AVALANCHE.

Commentaires

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇

Latest Posts

A LIRE