Préavis de grève chez les journalistes : pas assez d’effectifs pour écrire les nécrologies!

2016 à peine entamée, les annonces de décès de stars pleuvent: Michel Delpech, Michel Galabru (Sardou va bien, merci pour lui), David Bowie, Alan Rickman, pour ne citer qu’eux.

Si les rédactions constituent toutes ce qu’on appelle « du marbre » (des nécrologies « préthumes », prêtes à l’emploi) pour ces occasions, les réserves fondent comme neige au soleil (c’est de saison en plus). Ajoutez à cela les décès précoces (Delpech, Rickman, Bowie, tous trois emportés par le cancer à 69 ans), et vous obtenez des journalistes au bord de la crise de nerf. L’AJP (Agence des Journalistes de Presse) prévient: « si les stars continuent à tomber comme des mouches, c’est la grève, on n’est pas assez nombreux si on doit commencer à pondre des nécros à la volée ».

Les familles des victimes, éplorées, ont quant à elles décliné nos propositions d’interview.

 

Vous souhaitez soutenir les journalistes dans leur effort de reconstitution de leur base de données de « marbres »? Envoyez vos nécrologies « préthumes » (relatives à des personnes encore vivantes, donc) à la rédaction de votre choix. On vous prévient, ça paie très mal.

 

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires