Philippe Moureaux jure de se couper la moustache en cas d’attentat islamiste à Molenbeek.

Philippe Moureaux ne décolère pas depuis qu’il a été mis en cause par des esprits malveillants au sujet de la présence d’islamisme radical dans la commune dont il a été Conseiller Communal puis Bourgmestre pendant près de 30 ans, entre 1983 à 2012.

Suivant – à rebours – l’exemple de son maître à penser Fidel Castro qui avait juré de ne plus se couper la barbe tant qu’il n’aurait pas conquis le pouvoir à Cuba, Philippe Moureaux a pris l’engagement solennel de se raser la moustache au cas où un attentat se produirait :

« Tout ca c’est de l’intox. La politique d’intégration que j’ai toujours menée, sans aucune arrière-pensée, est un véritable succès. Je vous fiche mon billet qu’il n’y a aura pas le moindre attentat digne de ce nom à Molenbeek durant la semaine à venir. Et dans le cas contraire, je jure de couper ma moustache »

Sa famille s’est déclarée très inquiète suite à cette déclaration, et en particulier son épouse : « Je pense qu’il est né avec cette moustache. Je ne serais pas sûre de le reconnaître sans moustache et avec le climat qui règne actuellement à Molenbeek, qui sait comment je réagirais en découvrant un étranger assis en train de regarder la télévision dans mon living ? »

De nombreuses voix d’amis et anciens obligés se sont élevées pour supplier Philippe Moureaux de renoncer à cet engagement qu’ils considèrent comme déraisonnable. Mais l’intéressé s’est déclaré inflexible dans sa résolution.

 

 

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires