Le parlement européen adopte un revenu universel de 1200€ par mois pour tous les migrants

La résolution a été votée hier, dans un hémicycle aux trois quarts vide : le revenu universel sera d’application dans toute l’Union Européenne… pour les migrants. Une disposition à charge totale de chaque État Membre. Désormais, une personne qui se déclarera migrante pourra, de façon inconditionnelle, prétendre à recevoir la somme de 1200€ par mois. Cette décision plonge beaucoup d’état dans l’émoi car cette décision, sans appel, est loin de faire l’unanimité.

Le Premier Ministre Belge, Charles Michel, annonce la couleur : « Cette allocation sera distribuée dans un cadre très strict : toute personne qui sera dans l’impossibilité de prouver qu’elle n’est pas Belge, ne pourra prétendre à la somme de 1200€ par mois » Manuel Valls, le Premier Ministre Français, ne décolère pas : « Cette décision est irresponsable, même les enfants de migrants peuvent avoir droit au revenu, alors que nous n’arrivons même pas à maintenir les objectifs sur le déficit » David Cameron, y va aussi de son petit commentaire : « Finalement, je ne suis pas mécontent que l’on quitte cette farce qu’est l’Union Européenne ». À l’origine de ce vote, on retrouve Nigel Farage : « C’est mon petit cadeau d’adieu ! hahaha ! Que c’est bon de continuer à se foutre de votre gueule ! ». Quant à Marine Le Pen, elle prend date : « Ceci constitue le dernier abus des technocrates de l’Union Européenne, je réclame la démission de tous nos dirigeants et demande la mise en place immédiate d’un référendum pour un futur FREXIT ! ».

Une décision très contestée qui n’a pas fini de faire parler d’elle. D’autant qu’une majorité d’Européens craignent un nouvel afflux d’immigré. En effet dans un sondage réalisé sur internet ce matin, à la question, « Voulez-vous que des milliards d’immigrés envahissent l’Europe pour nous voler, violer nos femmes et profiter du système ? », les internautes ont répondu « NON », à 65%. Martin Schulz, le président du parlement, peine à expliquer le vote : « Nous avons fêté le départ des Anglais, la veille, et je pense qu’on était encore un peu saoul ce matin… je sais ; ça n’excuse rien, mais ce sont des choses qui arrivent ».

L’Europe doit donc s’attendre prochainement à une nouvelle vague de migrants. L’idée du revenu universel, très prisée par certains hommes politique, est sans doute très éloignée du résultat que ce vote apportera !

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires