Les ossements des premiers ouvriers de la nouvelle gare de Mons retrouvés sur le site

C’est une découverte inhabituelle qui a été réalisée sur le chantier de la nouvelle gare de Mons ce matin.

Alors qu’un ouvrier creusait un trou pour réaliser les fondations d’un bâtiment annexe à la gare avec sa pelleteuse, celui-ci a découvert de nombreux restes humains. Le parquet a immédiatement été dépêché sur place.

Grâce à d’anciens documents écrits donnant des informations sur les débuts de la construction de la nouvelle gare de Mons, la police fédérale a pu en déduire qu’il s’agissait là des corps des premiers ouvriers du chantier de construction, toujours en cours actuellement.

Mais pourquoi ont-ils été enterrés là ? Selon nos informations, les différentes familles des ouvriers, ne les voyants pas revenir à cause des retards pris sur le chantier, avaient décidé de couper les ponts avec eux et de fonder de nouvelles familles. Seuls, les ouvriers ont alors été enterrés sur place des suite de leur décès.

Néanmoins, le parquet va réaliser un appel à témoin afin de pouvoir identifier les corps.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires