Connect with us

Politique

Nouvelle taxe kilométrique sur les vélos, les trottinettes, les skateboards, les rollers et les piétons !

Published

on

C’est avec une nouvelle taxe dans les cartables en cuir que les ministres du gouvernement fédéral sont arrivés ce matin au 16, rue de la loi ! En effet le gouvernement court après les économies et les rentrées d’argent pour combler les trous de la dette nationale ainsi que les divers manquements, gaspillages ou corruptions en son sein comme avec les tunnels non entretenus estimés maintenant à près d’un milliard ou la fraude de près de deux millions à l’office wallon des déchets !

Alors ni une ni deux nos dirigeants ont sortis l’artillerie lourde et ont rédigé une nouvelle loi en une seule nuit ! Une loi qui instaure dès le mois prochain une nouvelle taxe kilométrique concernant les individus bipèdes de type humanoïde se déplaçant sur leurs jambes ou sur un « véhicule de transport subversif non pétrolier » (VTSNP en abrégé), les engins dont les roues sont actionnées par l’activité humaine communément dénommée « le sport » comme les vélos, les trottinettes, les skateboards ou les rollers ! Une puce implantée dans le cou et directement connectée à un gigantesque ordinateur central vendu par Google permettra de connecter les données sur chaque kilomètre parcouru par chaque belge ! Pour l’enfant la puce sera implantée dès qu’il sera prouvé que celui-ci saura se mouvoir sans l’aide de ses géniteurs.

Le montant de la taxe avoisinera les 10 centimes par kilomètre et par habitant, une exception est toutefois prévue pour les personnes âgées de plus de 65 ans, leur puce leur sera enlevée avec un extracteur spécial. Par contre, en vertu du combat pour l’égalité des chances, les handicapés en chaise roulante ne seront pas exemptés de la taxe, leur moyen de locomotion rentrant dans les critères de la nouvelle loi ! Ce sera également le cas pour les déambulateurs, bien que leurs utilisateurs ont souvent plus de 65 ans.

La ministre Galant en charge de la mobilité espère ainsi, à elle toute seule vu que nous lui devons cette brillante idée, boucher le trou de la dette !

Advertisement

France

Floutage des policiers : la loi « sécurité globale » s’appliquera aussi aux images d’archives

Published

on

Le gouvernement français a fait adopter l’article 24 de la proposition de loi sur la sécurité globale. Le ministre de l’Intérieur a déclaré qu’il « faudra flouter les visages des policiers et des gendarmes » avant de diffuser les images et que cette mesure s’appliquera aussi aux images d’archives. « Cela permettra de préserver l’intégrité des policiers quelque soit l’époque ou les théâtres d’opération » précise-t-il, « lorsqu’un policier ou un gendarme a son visage diffusé, il peut être rapidement exposé à des messages haineux contre lui, sa famille ou sa descendance. »

Interrogée sur cette loi , la présidente du RN Marine Le Pen a estimé que « tout ce qui peut contribuer à protéger nos policiers est une bonne chose » avant d’ajouter, « je remercie Emmanuel Macron de mettre en place tout un arsenal législatif autoritaire sur lequel je pourrais asseoir mon pouvoir »

 

 

 

Continue Reading

France

Le chauffeur de taxi du documentaire Hold-Up s’est fait recruter comme porte-parole du gouvernement Macron

Published

on

Intervenant légitime dans le documentaire Hold-Up sur la crise du coronavirus, Mamadou, un chauffeur de taxi parisien, a été recruté par le gouvernement français comme porte-parole sur base de sa pertinence dans ses propos et de son éloquence.
« Après avoir vu Hold-Up, il m’a paru évident qu’il était l’intervenant le plus légitime de ce reportage », a répondu le premier ministre Jean Castex.
« C’est pourquoi nous avons recruté Mamadou au sein de notre gouvernement afin d’éviter le pire et de ne pas massacrer tout le monde ».

Continue Reading

Politique

Épuration dans l’Éducation nationale : Jean-Michel Blanquer sera tondu en place publique

Published

on

La vendetta en marche.

Après la victoire stratégique des forces islamo-gauchistes, alliés aux judéo-bolchéviques, le temps de la vengeance est venue. Les forces progressistes ont pris la rue de Grenelle et commencent dès aujourd’hui leur offensive de purification de l’administration scolaire.

Dans un communiqué, les forces alliées ont annoncé leur première mesure : la tonte du ministre Jean-Michel Blanquer, accusé d’être le principal opposant aux forces libres de l’Éducation nationale. Dans un simulacre de procès stalinien, le ministre a été reconnu coupable du crime de « startupisation » de l’Éducation nationale.

Celui qui voulait transformer les écoles primaires en business school verra son châtiment se dérouler en public, place de grève (logique, puisqu’il est condamné par des profs).

Le SNUIPP et le SNES vendront des merguez à prix libre.

Clitorin De Menfairpieds-Clavicule

Continue Reading

Trending