Un nouveau groupe de black metal belge présente son logo

Brève.

 

Le black metal est un sous-genre musical extrême du heavy metal, ayant émergé en Europe au milieu des années 1980, et développé dans les pays scandinaves, notamment en Norvège, au début des années 1990. Comme le thrash metal, le black metal s’inspire du punk hardcore et en particulier du Crust, de la Nouvelle vague de heavy metal britannique, ainsi que du shock rock, et se caractérise par un son agressif et chargé d’atmosphères sombres4 et, parfois, par des mises en scène sanglantes.

Pendant les années 1980, de nombreux groupes de thrash forment les prémices de ce qui deviendra par la suite le black metal1. Cette bien nommée « première vague » inclut des groupes comme VenomBathoryHellhammerCeltic Frost4 et Sarcófago. Une « second vague », qui s’étend sur les années 1990, voit l’émergence de groupes norvégiens tels que MayhemDarkthroneBurzumImmortalEmperor et Enslaved. Mais aussi en Suède avec AbruptumDissectionMardukDark Funeral, en Finlande avec BeheritArchgoat et Impaled Nazarene, en Grèce avec Rotting Christ et Varathron, en République tchèqueavec Root et Master’s Hammer, au Japon avec Sabbat, au Brésil avec Mystifier, ou encore au Canada avec Blasphemy. En raison de leur mise en scène et des thèmes abordés dans leurs chansons, King Diamond et Mercyful Fate influencent nombre de musiciens de cette scène.

Initialement synonyme de « metal satanique »5, le black metal est souvent fortement critiqué de la part de divers secteurs de la société de par son apparence brutale et son esprit misanthropique. De plus, certains groupes de black metal sont liés à des faits divers tels que des meurtres, des suicides, des incendies de nombreuses et anciennes églises en bois, notamment la Stavkirke de Fantoft en Norvège, par l’Inner Circle[réf. nécessaire]. Cela dit, l’existence de l’Inner Circle n’a jamais été prouvée ou confirmée par les musiciens de la scène.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires