Connect with us

Coronavirus

Mort de Boris Johnson, toujours rien pour David et Laura

Published

on

Boris Johnson est mort.

L’hôpital public est bel et bien morts, la Commission européenne et les choix des états auront eu sa peau.

Pour la Belgique, A lire chez nos amis du Vif: 

La crise sanitaire du coronavirus défie quasiment chaque pays du globe. Existe-t-il une corrélation entre les politiques des soins de santé et la gestion de la crise du coronavirus ? Analyse.

Lire la suite chez nos amis du Vif

Pour nos amis Français, à lire chez Médiapart

Depuis que la crise sanitaire a déferlé sur le pays, Emmanuel Macron a dit à plusieurs reprises qu’il veillerait à défendre l’État-providence. Une conversion surprenante : dans le passé, il a toujours défendu des positions néolibérales, très critiques à l’encontre de cet État-providence. Mais il assure désormais qu’il ne sera pas prisonnier de ces croyances. « Ce que révèle d’ores et déjà cette pandémie, a-t-il dit lors de son allocution au pays le 12 mars, c’est que la santé gratuite sans condition de revenu, de parcours ou de profession, [pour] notre État-providence, ne sont pas des coûts ou des charges mais des biens précieux, des atouts indispensables quand le destin frappe […]. Il est des biens et des services qui doivent être placés en dehors des lois du marché. »

 

Lire la suite chez nos amis de Mediapart

 

Advertisement

Cinéma

Kaamelott : le film sortira finalement sur Salto

Published

on

Continue Reading

Coronavirus

Valéry Giscard d’Estaing est mort

Published

on

 

L’ancien président français Valéry Giscard d’Estaing est décédé des suites du coronavirus à l’âge de 94 ans.

La dépêche de l’AFP est laconique : «VGE est DCD du Covid-19 (test PCR), ECG à 0 dans le CHU.»

L’Élysée a fait court : «Yep le keum il est dead pookie djadja», hommage bref mais efficace à la carrière littéraire de celui qui était également Académicien.

Continue Reading

Coronavirus

Coronavirus : Interdiction d’emballer les cadeaux de noël. Gare aux contrôles !

Published

on

Le Premier ministre a confirmé jeudi, lors d’une conférence de presse, qu’un décret interdira totalement l’emballage des cadeaux de noël.

Des contrôles aléatoires seront réalisés par les forces de l’ordre, mobilisées tout spécialement pour  ce réveillon du 24 décembre.

Les contrevenants s’exposent à une amende de 135€, cumulable avec celle pour non-respect du port du masque.

Afin de renouer le dialogue, Jean Castex invite toutes les familles à faire preuve de civisme en leur offrant une petite part de bûche, et ainsi témoigner de leurs soutiens en ces temps difficiles.

 

Continue Reading

Trending