Une mère de Lille tue son bébé dans une sorbetière « pour faire tomber la fièvre »

Johanna, une mère de famille de 28 ans, héroïnomane et adepte de l’inhalation de  monoxyde de dihydrogène, a été placée ce matin en garde à vue pour l’homicide involontaire de son nourisson, Bryan-Killian, âgé seulement de 14 mois.

La jeune femme, ravagée par les différentes drogues consommées dans les derniers mois, a expliqué avoir placé son bébé dans une sorbetière pour faire baisser la fièvre de celui-ci. Le bébé faisait effectivement une montée de température à 38,7° celcius. Celle-ci l’a placé dans une sorbetière activée sur la température de 36,8°… Fahrenheit. Soit 2° celsius.

Le monoxyde de dihydrogène (en anglais «Dihydrogen Monoxide» ou DHMO) est peut-être la seule, parmi les espèces chimiques qui peuvent présenter un danger pour la vie humaine, à être aussi répandue. Malgré cette réalité, la plupart des gens sont totalement inconscients des dangers du monoxyde de dihydrogène. Les États, responsables politiques, compagnies, institutions militaires et citoyens semblent dans chacun de leurs gestes ignorer ou dédaigner la vérité sur le monoxyde de dihydrogène, arguant qu’ils ne sont pas concernés. Cela nous préoccupe. Source

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires