Menace de niveau 3 : le carnaval de Binche annulé

C’est la stupeur, dans la Cité du Gille, suite à l’annonce du ministre de la Sécurité et de l’Intérieur, Jan Jambon (NVA).

Suite aux attentats de Paris, le ministre a préféré annuler les rassemblements de masse. Ainsi, après le feu d’artifice du 31 décembre dernier, c’est un autre événement du patrimoine belge qui va être annulé : le carnaval de Binche.

Signez ici la pétition contre l’annulation du Carnaval de Binche, à partager

“Ce serait ouvrir la porte à Daesh que d’autoriser la tenue d’un tel événements, rassemblant des milliers de personnes”, mentionne Jan Jambon.

Du côté binchois, par contre, c’est la soupe à la grimace. Une décision que le bourgmestre Laurent Devin (PS), n’a pas manqué de qualifier d’honteuse.

Toutefois, le ministre de la Sécurité prône le calme. “Avec tout le respect que j’ai pour les Binchois, je préfère l’annulation d’un événement, plutôt qu’un risque d’attentat. On ne va, tout de même, pas faire un débat pour quelques danseurs à sabot lanceur d’oranges.”

Signez ici la pétition contre l’annulation du Carnaval de Binche, à partager

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires