Les flamands ne croient plus au réchauffement climatique « Et pourquoi il fait froid alors ? ».

Lundi soir, une réunion nationale s’est tenue afin d’aboutir à un accord concernant le climat de notre royaume. Les questions étaient variées, mais se rassemblaient autour d’un même objectif. Doit-on prendre de nouvelles mesures afin d’entretenir le courant climatique ? Qu’en est-il de la fonte glaciaire d’Anvers ? L’effet de serre nuit-il à nos vérandas ? Quel bonnet mettre ? Le rouge ou le mauve ?

Le ministre-président Geert Bourgeois avait préparé un dossier en béton pour contrer les propositions wallonnes d’augmentations d’efforts concernant l’énergie renouvelable.
En face, Paul Magnette n’osait rien dire. Il écoutait et ronchonnait dans son écharpe rouge. Les flamands proposaient de ne rien faire pour le moment concernant un quelconque réchauffement climatique. Pour eux, il n’en est rien. Ce ne sont que des théories scientifiques totalement farfelues. Et Geert Bourgeois a prouvé ses dires en proposant à Magnette de sortir sur la terrasse en slip et chaussettes. « Alors, vous n’avez pas froid comme ça ? » a-t-il demandé. Et le ministre-président wallon n’a pu qu’opiner du menton. « Bien sûr qu’il fait froid ! Alors arrêtez de revenir avec cette histoire de réchauffement climatique ! Allumez plutôt le chauffage et allez couper du bois ! » a conclu Bourgeois en se rhabillant.

Les conflits restent bien présents entre les communautés et pour espérer un jour la paix entre wallons et flamands, il ne vaut mieux pas parler des ours polaires et autres pingouins enrhumés.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires