Les camions rouleront les jours pairs, les voitures les impairs.

 
 
Depuis sa cellule stratégique, rue Blerot à Bruxelles, la ministre a tenu ce matin une conférence de presse pour expliquer son nouveau décret de loi qu’elle va présenter au gouvernement dès la semaine prochaine.
Son projet est surprenant : « Puisque nous avons constaté depuis fort longtemps, et plus précisément ces derniers jours, une recrudescence d’accidents impliquant des poids-lourds sur nos autoroutes, la solution est très simple : ces véhicules de gros tonnages rouleront les jours pairs et les voitures et camionnettes circuleront les jours impairs, ou vice versa. J’insiste sur le fait que cette mesure ne s’appliquerait uniquement que sur autoroutes, les voies secondaires et agglomérations ne sont donc pas concernées. J’y vois deux avantages : les camionneurs laveront leur linge sale ensemble et n’embêteront plus les p’tites autos qui seront plus en sécurité. »
Son sourire s’effaça devant l’incrédulité de la presse présente.
Notre ministre a reprit, en montant la voix : « Mais le plus gros avantage est sans conteste que la seule solution pour les automobilistes sera de prendre LE TRAIN un jour sur deux !
Résultat : un apport considérable d’argent dans les caisses de la SNCB = les syndicats contents et donc pas de grèves en janvier 2016 !  Je ne suis pas ministre des chemins de fer pour rien, quand-même ! ». Et elle poursuit, en regardant sa montre : « Veuillez m’excuser, la conférence de presse se terminera ici : j’ai un Uber qui m’attends ! »  FIN DE COMMUNIQUE.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires