L’armée belge a perdu 5 véhicules trop bien camouflés pendant des manœuvres

Après les attentats qui ont endeuillé la Belgique le mois dernier, le gouvernement n’a pas, à l’inverse de son équivalent français, décrété d’état d’urgence dans le pays.

Cependant, cela ne signifie pas que le ministre de la défense soit resté inactif. Il a ordonné de vastes manœuvres pour les troupes de la Landcomponent.

Ces exercices militaires de grande envergure se sont déroulés à St Hubert dans la semaine du 11 au 17 avril. Le général-major Jean-Paul Deconinck, commandant en chef de l’armée de Terre, s’est déclaré très satisfait du déroulement de ces manœuvres, mais déplore cependant un fait regrettable.

À la fin des exercices, l’inventaire du matériel révèlait que 5 véhicules de type Mowag Piranha III sont portés manquants, et ce, malgré toutes les recherches effectuées depuis. Selon le général-major, la perte de ces véhicules serait imputable à la « Section Caméléon », une troupe d’élite nouvellement formée et spécialiste du camouflage des blindés.

Malheureusement, si cette section excelle dans l’art du camouflage, elle manque encore d’expérience, et n’a pas eu le réflexe de noter les coordonnées géographiques des véhicules qu’ils ont rendus invisibles.

Espérons que ces 5 blindés ne feront pas défaut à l’armée, à un moment où elle pourrait en avoir le plus besoin.

ATTENTION – VIDÉO immanquable !

[fvplayer src= »https://www.youtube.com/watch?v=O7Ak6Fo3lGk »]

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires