Connect with us

Non classé

L’AFSCA met en garde contre l’appellation « frais du jour »

Published

on

 

Une série de tests en laboratoire vient de déterminer que dans 100% des cas, cette appellation est complètement fausse.

Le directeur d’un centre d’analyses de l’AFSCA a démarré une enquête il y a quelques mois à ce sujet:
« Nous avons procédé avec la plus grande rigueur scientifique, les échantillons nous sont envoyés par pli sécurisé, nous les recevons 2 à 3 jours plus tard au laboratoire. Ceux-ci sont ensuite étiquetés et un dossier est constitué le lendemain (ou le lundi si l’échantillon arrive un vendredi). C’est seulement après que nous procédons aux analyses. »

Des résultats inquiétants qui font ressortir de nombreuses questions sur l’honnêteté des commerçants:
« Au terme de ces analyses, il s’est avéré qu’aucun pain n’avait été produit le jour même, cela représente un risque réel pour les consommateurs. Nous sommes à deux doigts de proposer à l’Europe une interdiction de commercialiser ce genre de produit. »

Et pourtant, Sylvie F., chercheuse dans ce même centre, confesse qu’elle a également mené sa petite enquête et que ses résultats à elle sont contradictoires :
« Pendant la période de 3 semaines nécessaire à la réception du rapport de l’enquête, j’en ai eu marre d’attendre et j’ai acheté moi-même un pain avant d’arriver au travail. J’ai procédé à des analyses directement sans rien dire à personne. Je peux affirmer sans aucune hésitation que ce pain avait bien été produit le jour-même, je ne comprends pas… »

Avertis de cette initiative personnelle, nous avons de nouveau contacté le directeur afin qu’il s’exprime à ce sujet:
« Cette ex-chercheuse n’a suivi aucun protocole, le résultat de ses analyses est d’un point de vue scientifique irrecevable. Je n’ai rien à ajouter. »

Malgré les éléments probants, cette enquête est loin d’être finie. L’Europe n’a pas clôturé ce dossier et a demandé au centre d’analyses de trouver pour quelle raison cette appellation « frais du jour », lorsqu’elle est située sur un emballage, ne se modifie pas d’elle-même après 24 heures.

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Advertisement

Complot

France : Couvre feu à partir de 14h30 jusque 6h30

Published

on

Le premier ministre, Albert Ducastex vient d’annoncer lors de son allocution l’alourdissement du couvre feu. Passant de 18h à 14h30 et pour une durée minimum de 6 mois.


Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Continue Reading

Belgique

Bruxelles interdira les 4 roues au sein de la ville à partir de 2022

Published

on

By

Après de longs débats, le parlement Bruxellois a fini par trancher: l’interdiction des 4 roues à Bruxelles aura bien lieu dès le 1er Janvier 2022. “C’est une excellente nouvelle pour les automobilistes. Désormais, ils ne seront plus contraints à être bloqués dans les embouteillages pendant des heures” témoigne Jean-Marc Nollet, co-président du parti écolo. “D’autres villes belges suivront, ce n’est qu’une question de temps”.

Les entreprises de camions anticipent déjà une forte hausse des ventes aux particuliers. “Nous vendons exclusivement des véhicules de 6, 8, 10 voire 12 roues. Cette nouvelle interdiction devrait nous fournir une nouvelle part du marché, celui historiquement occupé par les automobilistes” annonce Ted Vervoort, porte-parole de SCANIA Belgique. Maya Grison, responsable presse du groupe IVECO, va même plus loin: “Les projections de ventes en Belgique sont spectaculaires et nous permettrons davantage de proposer des camions à des prix plus abordables grace à une économie d’échelle”. Effectivement, les écomonistes prévoient que sans intervention de l’industrie automobile, d’ici 2030, un camion 14m à 8 roues classique ne devrait pas coûter plus cher qu’une Renault Mégane 2nde main de 2013.

Mais l’industrie automobile n’a pas dit son dernier mot. Au contraire, Renault, Volkswagen et Seat planchent déjà sur des alternatives au design séduisant comportant une 5ème roue à l’avant. “Une 5ème roue augmente la consommation de carburant de 2 à 4%, de quoi rassurer le lobby pétrochimique et ainsi rebooster notre économie” annonce le Vice-président du gouvernement wallon Jean-Claude Marcourt, responsable de l’Industrie, enthousiasmé par la nouvelle. Le reste de la ribanbelle automobile devrait suivre d’ici peu. La compétition risque d’être rude…

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Continue Reading

Non classé

Trump se présente aux éléctions présidentielles du Mexique

Published

on

By

Après une belle expérience aux Etats-Unis, son pays natal, Donald J. Trump se lance dans un nouveau défi: gagner les éléctions présidentielles mexicaines. Afin de preparer sa campagne électorale, il compte notamment sur le soutien de son collègue multimilliardaire Carlos Slim, homme le plus riche d’Amérique Latine, pour propager les vraies nouvelles  à travers les reseaux sociaux mexicains. Le peuple mexicain a le droit de savoir la vérité, a-t-il dit. Et je ferai tout dans mon pouvoir pour la leur donner.

Make Mexico GRANDE again, son slogan, en a surpris plus d’un par son originalité. En effet, 80% du peuple mexicain, quasi entièrement hispanophone, affirme ne pas maîtriser suffisamment l’anglais pour en comprendre le sens politique.

Un aspect phare de sa campagne concerne la construction d’un mur pour empêcher la fuite de déserteurs anti-nationalistes mexicains ainsi que des intrusions illégales venues du nord. Et c’est les Etats-Unis qui le paieront, comme ils l’ont toujours fait! , a commenté D.J. Trump.

Dans un climat où la diversité ethnique est encouragée au niveau national, la venue de D.J. Trump est vue d’un bon oeil par le gouvernement mexicain actuel. L’histoire éléctorale mexicaine a vu les candidats Latinos défiler, sans qu’une seul ethnie alternative obtienne un jour un poste ministériel au niveau fédéral. Avec D.J. Trump, ça pourrait changer, observe un porte-parole de la Maison Verte. On croise les doigts…

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Continue Reading

Trending