L’AFSCA met en garde contre l’appellation « frais du jour »

 

Une série de tests en laboratoire vient de déterminer que dans 100% des cas, cette appellation est complètement fausse.

Le directeur d’un centre d’analyses de l’AFSCA a démarré une enquête il y a quelques mois à ce sujet:
« Nous avons procédé avec la plus grande rigueur scientifique, les échantillons nous sont envoyés par pli sécurisé, nous les recevons 2 à 3 jours plus tard au laboratoire. Ceux-ci sont ensuite étiquetés et un dossier est constitué le lendemain (ou le lundi si l’échantillon arrive un vendredi). C’est seulement après que nous procédons aux analyses. »

Des résultats inquiétants qui font ressortir de nombreuses questions sur l’honnêteté des commerçants:
« Au terme de ces analyses, il s’est avéré qu’aucun pain n’avait été produit le jour même, cela représente un risque réel pour les consommateurs. Nous sommes à deux doigts de proposer à l’Europe une interdiction de commercialiser ce genre de produit. »

Et pourtant, Sylvie F., chercheuse dans ce même centre, confesse qu’elle a également mené sa petite enquête et que ses résultats à elle sont contradictoires :
« Pendant la période de 3 semaines nécessaire à la réception du rapport de l’enquête, j’en ai eu marre d’attendre et j’ai acheté moi-même un pain avant d’arriver au travail. J’ai procédé à des analyses directement sans rien dire à personne. Je peux affirmer sans aucune hésitation que ce pain avait bien été produit le jour-même, je ne comprends pas… »

Avertis de cette initiative personnelle, nous avons de nouveau contacté le directeur afin qu’il s’exprime à ce sujet:
« Cette ex-chercheuse n’a suivi aucun protocole, le résultat de ses analyses est d’un point de vue scientifique irrecevable. Je n’ai rien à ajouter. »

Malgré les éléments probants, cette enquête est loin d’être finie. L’Europe n’a pas clôturé ce dossier et a demandé au centre d’analyses de trouver pour quelle raison cette appellation « frais du jour », lorsqu’elle est située sur un emballage, ne se modifie pas d’elle-même après 24 heures.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires