Un journaliste de Nordpresse décapité suite à un désaccord sur un article.

Le journaliste a tenté d’ouvrir un débat interne suite à un article discutable. La direction du site Nordpresse évoque de nombreuses autres raisons pour justifier le licenciement.

Ryan-Killian Bryan, responsable des faits divers pour Nordpresse, a été licencié pour avoir remis en question l’article sur la mort d’Eric Zemmour. Le journal annonçait qu’Eric Zemmour, disparu des médias depuis les attentats, serait mort lors de la pratique d’un anulingus à Marine Le Pen.

10676190_575508932594106_3096684171068860914_n

Un choix rédactionnel discutable et largement contesté dont s’est ému le journaliste qui a tenté d’ouvrir le débat au sein de la rédaction de Nordpresse. Selon les confrères de sa profession, cet article de politique fiction est totalement scandaleux.

La direction quant à elle évoque des différents depuis longtemps. Voici ce qu’a déclaré le rédacteur en chef:

M. Bryan était depuis longtemps ingérable au sein de la rédaction. Quand on lui a proposé de travailler une semaine en Asie, il s’est déguisé en Adolf Hitler pendant 7 jours, ce qui était plutôt gênant lorsqu’on se rendait à la friterie le midi. De plus, afin de tester certains articles comme « il viole son chien et le donne à manger à ses enfants », M. Bryan a plusieurs fois procédé à des sacrifices d’animaux sur son bureau, mettant du sang partout.
La semaine dernière, il a même découpé un mouton en 2, en longueur, et a utilisé les intestins pour en faire un lasso.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires