Jacqueline Galant démissionne et s’exile en Syrie pour combattre Bashar-Al-Assad

La ministre des transports Jacqueline Galant a annoncé en fin de matinée sa démission et son départ imminent pour la Syrie pour combattre auprès de l’armée syrienne libre les troupes de Bashar-Al-Assad.

L’ex ministre a annoncé vouloir « enfin être utile à l’humanité ». Une décision unique dans l’histoire de la diplomatie européenne. Jamais un élu n’avait quitté sa fonction pour prendre les armes.

Jacqueline Galant, écrasée par de nombreux scandales, n’avait plus d’autre choix que de soumettre sa démission au premier ministre Charles Michel.

L’armée Syrienne libre a d’ores et déjà communiqué et a déclaré qu’il  n’était pas question d’accueillir quelqu’un d’aussi incompétent.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires