Connect with us

Politique

Grèves des gardiens de prisons : 60% des détenus vont être libérés pour « bonne conduite »

Published

on

« Cette situation n’a que trop duré ! À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelle !» C’est par ce lieu commun tonitruant que le ministre de la justice a commencé son interview ce matin. Koen Geens a en effet trouvé la solution pour pallier au manque de crédits et d’effectifs dans les prisons : libérer plus de la moitié des détenus pour « bonne conduite ». L’arrêté royal sera signé demain et dans dix jours, tous les détenus ayant commis des crimes et délits passible de moins de quinze de prison seront remis en liberté. Cela aura pour effet de régler le problème de la surpopulation carcérale et pourra sans doute mettre fin à la grève. On pourrait même espérer une diminution des suicides en prison d’environ 60% dans les prochaines années à venir.

S’il faut souligner l’audace d’une telle mesure, on est en droit de s’interroger. Certaines personnes ont été condamnées pour de crimes graves : meurtre, viol, kidnapping, vol à mains armée, téléchargement illégal sur torrent411. De quel suivi pourront-ils bénéficier dans un monde aussi hostile que la Belgique ? Le ministre n’en a rien dit. Il est possible qu’un projet soit sur la table, car il faut désormais éviter toute récidive amenant à une condamnation ; cela reviendrait à annuler l’effet bénéfique issu de leur libération.
Du côté des syndicats, on est satisfait : le travail reprendra dans les prochains jours. « Nous ne nous attendions pas à ça ! », explique Jean-Michel Doubletour, le porte-parole des gardiens de prison, « Le gouvernement et surtout le ministre, ont fait preuve de courage. Cette grève a été difficile, mais cela valait la peine car nous avons montré que la concertation sociale fonctionne encore ! ». Quant à l’armée qui avait été mobilisée dans les centres pénitentiaires, elle pourra reprendre ses activités et sécuriser les rues aux abords des prisons le jour de la libération des détenus. Aucun prisonnier n’a pour l’instant accepté de nous parler mais Josiane Dalton,  la mère d’un jeune homme condamné pour braquage à main armée, nous fait connaitre son émoi : « Comme je suis heureuse de savoir que mon chéri va être libéré ! Il a tellement souffert ; vous savez, il est héroïnomane, et pour le moment c’est très dur de s’en procurer en prison ! »
Sur les bancs de l’opposition, on ne cache pas son amertume. Laurette Onkelinx, cheffe du groupe socialiste à la Chambre, fulmine :   «C’est une politique de rustines ! Je vous parie ce que vous voulez, que les prisons seront de nouveau surchargées en 2017. Ça ne va rien régler du tout ! ». Celle qu’on a souvent accusée de laxisme (normal, en même temps, elle est socialiste) accuse le coup ; quand elle avait proposé une idée similaire (on ne sait plus quand, on n’a pas le temps de vérifier, mais elle l’a sûrement fait !) , elle s’était heurtée à une vive opposition de la part du MR (ça non plus, on n’a pas eu le temps de vérifier).

Le problème est donc provisoirement réglé. D’après le ministre, on pourrait procéder de la même façon en rendant certains crimes légaux : « Comprenez bien que les amendes pour excès de vitesse ou de non-paiement de la redevance TV, c’est utile car ça rapporte de sous à l’État. Mais le terrorisme, les meurtres avec récidive et préméditation, ça coûte très cher. Les rendre légaux nous permettrait de faire de lourdes économies d’une part et de décharger les tribunaux d’autre part. » Ce gouvernement n’a décidément pas fini de nous étonner.

Liberté !

[fvplayer src= »https://www.youtube.com/watch?v=hNdCN4IPXys »]

Belgique

Sachoir, verbe du 3 groupe, entre officiellement dans le dictionnaire.

Published

on

dictionnaire mots existent pas

C’est décidé à la cours de cassation cette après midi.

Pour leurs utilisations inentérrompues sur internet et favoriser l’acccès à l’orthographe facile pour tous, particulièrement les défavorisés, les hautes instances françaises ont intégrées une panoplie de nouveau mots dans le dictionnaire. De même que d’autres mots tel que : hashtag (dièse pour les ché-brans), implémenter, génance, coolance, zlataner, juste (comme un adverbe) et d’autres plus abracadabrantesques (aussi dans la liste !) que d’autres pour aider à ajuster la rigueur lexique des gens sur internet.

Une tentative un peu veine selon l’académie française qui, elle, campe sur ses positions avec dégagisme et du confusant car selon eux la rigueur actuelle permet un effet amincisseur sur la populace de pleutre que nous sommes. Pourtant on ne peut en vouloir aux uns de solutionner les problèmes actuelles surtout avec la populace de soixantenaire qui nous contrôle.  Ces procastrinateurs eux pensent plutôt que cette est trop chronophage pour les hipsters que nous somment mais cela ne reste pas moins un mouvement inarretable qui est marche en ce moment.

N’hésiter pas à candidater vos nouveaux mots dans l’article !!

Chimpanzément votre,

Continue Reading

Belgique

Déçu, il arrête d’écrire des articles nordpresse car il n’y a plus le nombre de vues sur l’article ! [ouin ouin]

Published

on

pas content

Parce que ouin ouin.

Ben oui, parce que quitte à écrire des anneries de chimpanzés sur Nordpresse pour rien autant savoir combien de moutons nous suivent ! Comment savoir si ça plait, si ça buzz ? En plus tous les articles sont pas nécessairement publiés ou partagés sur facebook, tik tok (on the clock but the party goes on with[or without]you) ou autre instroisgram dans le sang. Comment on fait maintenant pour savoir si on s’améliore ? Déjà que j’essaie de faire des efforts pour l’orthographe (ouais déso mais …merde) … Franchement, Madame Pimson vous auriez dû jamais me laisser passer en deuxième…

L’enseignement en Belgique… M’en parler pas.

Aller à plus !

Chimpanzément votre.

Continue Reading

Monde

😱😱 Rituel de nécromancie à la Maison Blanche, cliquez ici POUR AVOIR PEUR 😱😱

Published

on

By

Entre cigares et messes basses, et malgré la perte de Jeffrey Epstein, la Maison Blanche tient à sa réputation en laisse depuis bien des années. Mais ce qui s’est joué ces derniers jours ne vise pas qu’à satisfaire des pulsions ou à attraper le plus de chattes possibles.

Donald Trump, grand perdant de l’élection présidentielle de novembre, est à la recherche de 11 780 votes manquants qui lui permettraient de remporter la victoire. Cette révélation enflamme Twitter et le hashtag « #TrumpTapes » pullule sur le réseau social.

Le rituel aurait été réalisé pendant l’appel passé par le Président des États-Unis sortant au Secrétait d’État de Géorgie. Les experts, les restes trouvés dans le bureau oval et autour du téléphone, permettraient de ramener à la vie des électeurs décédés.

Certains démocrates affirment par ailleurs que les injections d’antibiotiques Umbrella reçues par le Président lors de son séjour à l’hôpital militaire de Walter Reed (Bethesda, Maryland) lui auraient donné la marche à suivre.

Faire revenir à la vie la plupart des covidiots, majoritairement républicains, dépourvus de cerveau, garantirait-il la victoire à Donald Trump ?

 

 

Continue Reading

Trending