Grève des trains durant la session d’examen : les étudiants réagissent en boycottant la SNCB.

L’idée est née d’un petit groupe d’étudiants mécontents de l’annonce des syndicats de la SNCB qui prévoient 5 jours de grève durant le mois de janvier, période d’examen pour les étudiants. “Coïncidence, je ne crois pas!” affirme l’initiateur du projet (Ndlr : voulant rester anonyme par peur de représailles). “Les étudiants sont encore une fois visés. Nous sommes clairement la cible de ces fainéants. C’est de la jalousie de la part de connards qui n’ont pas les capacités de faire des études exigeantes comme Commu ou Education Physique! Nous leur conseillons d’arrêter avec ces caprices. Il ne faut pas qu’ils oublient qu’ils s’adressent à leurs futurs patrons…”. Sur les réseaux sociaux, on peut lire l’angoisse des pauvres étudiants. “Comment va-t-on faire pour aller présenter nos examens?” “Je suis dégouté! Je vais rater ma session et ce ne sera même pas de ma faute cette fois!” “Mettre une session d’examen en péril pour des broutilles, ça me répugne!”

La réponse à cet abus de pouvoir des cheminots? Un boycott pur et dur de la SNCB !

“Nous allons nier la SNCB pendant tout le mois de janvier. Lorsque les revenus auront chuté, elle comprendra qu’elle a besoin de nous pour survivre”. Par cette action, les étudiants en colère veulent dégouter les cheminots de faire des grèves. Et afin de mettre à bien leur projet, les étudiants ont pensé à tout.

En effet, pour remplacer les trains, le collectif des étudiants en colère (CEC) va organiser des covoiturages, distribuer des tracts avec les horaires de bus, solliciter l’aide de parents… Nous allons même lancer une recolte de fond pour financer la fabrication d’une ligne de tram entre Louvain-la-Neuve et la capitale.

Lors de notre interview, le président du CEC nous explique qu’il écrit actuellement son mémoire sur la corrélation entre le nombre grèves pratiquées et le quotient intellectuel… “Les résultats sont accablants, j’ai noté que 99% des grévistes de plus de 30 ans ne sont plus aux études! Lamentable.”

Il terminera par une phrase forte et pleine de sens: “comme dit Bouddha : encule ceux qui essaient de t’enculer!”

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires