Un foetus fait l’apologie du terrorisme – Une musulmane obligée d’avorter.

Fatima, une jeune future-mère de 26 ans, a été obligée d’avorter hier par la justice française.

L’échographie 3D a révélé que son fils, un foetus de 30 semaines, levait un doigt au ciel, signe rassembleur des islamistes.

Le juge Degrelle du barreau de Paris a obligé Fatima à avorter sous peine d’emprisonnement pour encouragement d’activités terroristes.

C’est la première fois dans l’histoire de France que la justice oblige une mère à avorter.

La peine secoue la droite française, partagée entre l’horreur de l’avortement et le bonheur de s’être débarrassée d’un futur djihadiste.

On rappelle qu’en 2007, Sarkozy avait envisagé la création d’une cellule d’analyse de l’hérédité de la délinquance pour pouvoir déceler plus tôt les enfants « à risque ».

Le parti socialiste s’est totalement désolidarisé de ce choix du juge Degrelle.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires