Fin des rassemblements estudiantins à l’ULB, les élèves interdits de cours.

La décision d’hier de mettre un terme à tous les événements impliquant les étudiants de l’ULB suite à une menace terroriste prend aujourd’hui toute son ampleur quand des élèves se sont vus déboutés par leurs professeurs en début de journée.

Marie C., élève : « Nous sommes arrivés à l’heure prévue en comptant le quart d’heure académique mais on nous a refusé l’entrée sous prétexte qu’un trop grand nombre d’étudiants rassemblés au même endroit représentait un risque pour la sécurité. »

Des dispositions doivent encore être prises par le recteur et les professeurs afin d’assurer la continuité de la formation des élèves.

Jean-Paul D., professeur : « On y réfléchit, il est fort probable que l’on décide d’aller donner nos cours auprès de chaque élève, directement dans les kots. Cela risque d’être difficile, surtout pour moi qui ne supporte pas les odeurs de vieux linge et de nouilles instantanées. »

La menace est donc prise très au sérieux et rien n’est laissé au hasard à l’ULB en ces temps incertains…

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires