Fêtes de Wallonie: 80% du péket coupé à l’urine animale.

Alors que les fêtes de Wallonie régalent en ce moment les fins gourmets amateurs de péket, le ministère belge de la santé publie une effroyable étude sur la composition de ces breuvages: ils contiennent 80% d’urines animales diverses.

Voilà une nouvelle qui fera avaler de travers de nombreux belges. Depuis maintenant des siècles beaucoup d’experts se demandent ce que deviennent les millions de litres d’urine produits par les fermes et élevages à travers le monde.

Grâce à une enquête menée par le ministère de la santé depuis maintenant 12 ans, les véritables fournisseurs de Belga-Péket Inc., qui a le monopole du Péket en Belgique, sont enfin identifiés : Il s’agit de milliers d’agriculteurs dans plus de 134 pays, qui cherchaient désespérément un moyen de se débarrasser de ces urines encombrantes.

Ching Wai Tong, un agriculteur chinois négociant avec Belga-Péket Inc., décide de témoigner à visage découvert:
« Je ne pouvais pas refuser l’offre de Belga-Péket. Chaque mois je devais dépenser 5800 yuans (+-800euros) pour la location d’un entrepôt. Pour stocker des bouteilles d’urines de mes chevaux et mes moutons. Alors que Belga-Péket me proposait 0,50€ par bouteille pleine. »

Robert Marcel, un éleveur belge, déclare:
« Je tiens à m’excuser auprès de mes compatriotes pour cet odieux mensonge. Au début j’ai refusé ce commerce macabre avec Belga-Péket, mais les larmes de ma fille m’ont fait changer d’avis, elle ne supportait plus d’avoir tant de bassines d’urine dans sa chambre »

Pour l’instant, l’entreprise Belga-Péket Inc. nie formellement ces accusations, et déclare porter plainte contre l’État Belge pour diffamation.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires