Connect with us

Justice @en

Un enfant a été trouvé pour le dernier repas d’un condamné à mort.

Published

on


L’administration pénitentiaire du Texas se devait de trouver un enfant avant la fin de la semaine pour satisfaire la demande de dernier repas de Doug Stephener, qui désirait manger un enfantcomme nous vous en parlions cette semaine. La prison a annoncé aujourd’hui avoir trouvé une petite fille en Angola que sa famille a vendu à l’État du Texas pour la somme de 25.000$. Une somme importante pour l’administration mais qui permettra de se sortir une sacrée épine du pied.

L’enfant, atteinte d’une maladie dégénérative, n’a de toutes façons que quelques années à vivre, en le donnant à manger à M. Stephener, on lui épargne de longues années de souffrance.

Le condamné à mort a eu l’occasion de voir une photo de l’enfant et a accepté d’en faire son dernier festin, malgré le fait qu’il ai demandé un garçon.

De nombreuses voix s’élèvent aux USA depuis l’annonce de cette information horrible. La présidente de l’association de défenses des enfants a déclaré ceci dans un communiqué:

Il est honteux qu’on achète des enfants en Afrique pour nourrir un condamné à mort. Nous manifesterons jour et nuit pour que cet enfant ne soit pas livré à Doug Stephener.

Du côté de l’association des prisonniers américains, on s’insurge devant l’offrande d’une enfant malade qui pourrait contaminer le condamné à mort.

L’exécution aura lieu samedi matin.

Mise à jour: Le condamné refuse l’enfant parce qu’il est trop cuit

 

Advertisement

Coronavirus

Comment NordPresse a ruiné ma vie

Published

on

Dans mon devoir de citoyen, j’ai participé à l’effort d’informer les français de la situation actuelle sur le Corona Virus. Covid-19 pour les intimes.

Nordpresse m’a demandé pour publier l’article mon prénom et mon nom, j’ai fourni ces informations dans la plus grande des transparences. Cette demande qui est tout à fait légitime pour garantir la véracité de l’information a entraîné une suite d’événement qui a ravagé ma vie.

En effet si vous allez voir l’article 2 morts rassurants du Corona Virus en France, vous y verrez mon identité.

En quelques heures, ma vie a pris un tournant. J’ai reçu des messages tout à fait anodins et donc pour l’instant rien de particulièrement inquiétant. Mais par la suite, dans mes rêves j’ai reçu des menaces de mort et voir pire d’atteinte à ma personne. Ce matin, j’étais loin de me douter de ce qui allait m’arriver. Les événements ont dépassé mes rêves (ou mes cauchemars), j’ai vu dans ma boite mail des propositions douteuses. Des propositions d’emploi dans des journaux d’une renommée internationale tels que le Gorafi. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un journal encore plus au sud que Sud Presse. Depuis ce matin, je n’ose plus de sortir de mon domicile sauf pour aller faire des emplettes ou rejoindre mon lieu de travail. Le regard du personnel qui est dans mon bureau est devenu oppressant. J’ai l’intime conviction, qu’ils m’ont tous reconnu alors que ça fait 10 ans qu’ils m’ignorent dans la plus grande des réciprocités. Jamais eu de demandes de leurs part, jamais une proposition de rester travailler jusqu’au bout de la nuit.

Depuis mon déjeuner, j’espère une seule chose que je n’ose même pas rêver. Retrouver mon manque de personnalité et redevenir personne. Retrouver mon train train du quotidien : Métro Travail Corona

Que mon nom ne soit plus jamais publié et qu’il retombe dans l’oubli

#droit à l’oubli

 

Continue Reading

Justice @en

She gives birth and shoves her baby into her anus

Published

on

Martina Torres, 40, from Charleroi in Belgium, was jailed yesterday for infanticide.
After giving birth alone in the back of her car, she inserted her newborn into her anus to get rid of it. It’s finally a few hours later, suffering a lot that she went to the hospital.

When doctors discovered the foreign object in her colon, the child was unfortunately already deceased.

Martina Torres said to the police that she did not have a choice because prostitution with a child is very difficult.
Doctors said the child was probably born very healthy, despite the state of her mother’s drug addiction and the conditions of confinement. It is common for mothers of drug addicts get rid of their children, but they often have the chance to be raised by social services. Her little girl will not have had that chance.
She will be presented to a judge next week.

Read also: She is virgin and got pregnant, anal sex involved

Continue Reading

Justice @en

A chinese pedophile sentenced to death asks for a child as his last meal

Published

on

Yin Tao Xan, a cannibal pedophile sentenced to death in China asked this weekend as his last meal … a little boy.

Man, that will be executed by lethal injection next week filing his application stating that he wanted to enjoy a maximum of 8 years old child. He also said he refused the child to be of Asian origin.

The Department of Corrections is supposed to have to accept all the demands of any kind. So it may be that they are buying a corpse in a morgue to satisfy the desires of Yin Tao Xan.

Yin Tao Xan was sentenced to death in 2008 for rape and cannibalism of children in his neighborhood.

Source: World Journal

Continue Reading

Trending