Edito: Oui nous avons créé une société offshore pour cacher l’argent de Nordpresse

Le Soir et des dizaines d’autres journaux ont dévoilé la liste des personnalités qui sont mises en cause dans le Panamapapersgatescandaleetchashtaghonteux.

Le créateur de Nordpresse Vincent Flibustier figure parmi les personnes détentrices d’une société au panama.

Il faut en fait savoir qu’il est très facile de se trouver à moindre frais une société écran au panama.

Une simple recherche google vous montrera comment créer un compte là-bas, une société, et ensuite rediriger très facilement ses revenus vers cette société. Dans le cas d’une activité web par exemple, des millions de sites utilisent ce stratagème, vu qu’il n’y a aucun moyen d’affirmer que leur activité se situe précisément dans un pays. Un site web n’est pas une friterie qui vend ses frites dans son quartier.

Notre nom est donc cité dans le document qui est en cours de diffusion dans les médias. Effectivement, nous avons pris une société au panama « pour essayer », pour 1000€/an on peut avoir sa société et ensuite ne plus payer 1€ d’impôts.

Sauf que vu que nous n’avons pas eu le temps de nous en occuper, le compte de la société NORDPRESSE WEB PNM affiche actuellement un solde de 1€, somme symbolique que nous avons dû verser pour ouvrir le compte.

Nous sommes désormais au coeur d’un scandale mondial, simplement pour avoir testé ce truc. C’est amusant.

Le scandale, du côté de la presse, semble être une bombe atomique financière et politique, présentée comme un tournant de l’histoire.

Néanmoins, il faut bien imaginer que de toutes façons, ce n’est que la partie visible de l’iceberg, que ça ne changera rien à la finance mondiale, que la plupart de ces actions sont légales et qu’on aura vite oublié tous ces riches qui planquent leurs millions à l’autre bout du monde.
Et n’oubliez jamais que les grands, les vrais fraudeurs ne seront jamais pris.

A bon entendeur.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires