Ebola, la plaque personnalisée qui ne fait pas rire tout le monde

Un internaute a posté hier sur twitter une photo d’une voiture portant une plaque personnalisée EBOLA.

En effet, plusieurs milliers de morts sont déjà déplorer depuis le début de l’épidémie. Depuis le début de l’année, il est possible pour les Belges d’avoir une plaque 100% personnalisée, dont le site Licenseplate.be a d’ailleurs récolté les meilleures.

Liste des combinaisons interdites et autorisées

  • La combinaison doit toujours contenir au moins une lettre.  Exception: les véhicules ancêtres qui furent immatriculés avant 1954 au moyen d’une plaque émaillée portant entre 3 et 6 chiffres peuvent récupérer cet ancien numéro, si preuve en est faite par le propriétaire au moyen d’un document officiel démontrant que le véhicule a bien porté la plaque demandée.  (Il faut cependant rester attentif à ne pas créer de conflits de combinaisons avec les combinaisons réservées à la cour et certaines plaques temporaires de longue durée encore actives).
  • La combinaison ne peut pas commencer par:
    • les lettres isolées CD afin d’éviter la confusion avec les plaques des corps diplomatiques;
    • les lettres W, X, Y et Z suivie d’une lettre, de deux chiffres, puis de trois lettres
      (ex: WA-14-AAA ) afin d’éviter la confusion avec les plaques internationales de courte durée, d’exportation et avec les plaques commerciales du secteur professionnel de l’automobile;
    • trois lettres suivies de deux chiffres et des lettres W,X,Y et Z suivies d’une lettre
      (ex: AAA-14-WA) afin également d’éviter la confusion avec les possibles plaques temporaires de courte durée, d’exportation et avec les plaques essai et commerciales du secteur professionnel de l’automobile;
    • les lettres TX et TL afin d’éviter la confusion avec les plaques taxi encore existantes au format TXX-111.
  • La combinaison ne peut pas être constituée de:
    • trois lettres suivies de quatre chiffres (p.ex. JAN-4444);
    • quatre lettres suivies de trois chiffres (p.ex. AXEL-333);
    • trois chiffres suivis de quatre lettres (p.ex. 007-BOND);
    • quatre chiffres suivis de trois lettres (p.ex. 2014-BEL) afin d’éviter la confusion avec les plaques normales au format européen avec indice délivrées depuis le 16 novembre 2010;
    • la lettre B suivie de 3 chiffres et d’une lettre (conflit avec les plaques de militaires belges stationnés en Allemagne).
  • La combinaison ne peut pas être comprise entre:
    • A-0 et A-999999
    • E-0 et E-999999
    • P-0 et P-999999
    • 0 et 99999999 (sauf véhicule sous statut ancêtre d’avant 1954 et sans conflit avec les plaques “cour” ou les plaques temporaires de longue durée encore actives).
  • Jamais de tirets consécutifs ou de tirets qui ne séparent rien du tout.  Un tiret ne peut jamais se trouver en début ou en fin de ligne. Ex: plaque avec combinaison (-C- -130) ou (-SIR-).
  • Les combinaisons actuelles de plaques personnalisées (commençant avec l’indice “9”) seront d’office transposées au nouveau lay-out sans l’indice « 9 », c.-à d., dès la première réimmatriculation sous la marque d’immatriculation concernée ( choix libre de la combinaison si l’ ancienne combinaison sans indice “9” n’est pas disponible).

Source

 

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires