Daesh dépose un brevet pour la marque « Molenbeek »

Connaissant des problèmes de liquidité, le groupe djihadiste Etat islamique a introduit une demande auprès de l’Office Benelux de la Propriété Intellectuelle afin de déposer la marque « Molenbeek ».

Selon le porte-parole de l’OBPI, une demande d’enregistrement de la marque « Molenbeek » a été envoyée le 25 décembre par Abou Bakr al-Baghdadi, chef présumé de l’Etat Islamique.

D’après plusieurs experts, cette demande intervient pour différentes raisons.

La première est plus d’ordre financier. En effet, Daesh connaît depuis quelques mois des problèmes de liquidité qui peuvent s’expliquer par l’intensification des raids de la coalition internationale sur les infrastructures pétrolières qu’il contrôle en Syrie ou en Irak ou simplement par la baisse du prix du pétrole. En protégeant la marque Molenbeek, ils pourront ainsi attaquer en justice différents hommes politiques belges et français pour diffamation. Nous pensons notamment à Eric Zemmour qui a déclaré sur les antennes de RTL en novembre dernier que la France devrait bombarder Molenbeek.

Une autre raison de cette demande serait que Daesh voudrait protéger son savoir-faire et l’exporter à d’autres communes. Abou Bakr al-Baghdadi aurait déclaré sur une chaîne de télévision locale : « Vu l’efficacité des 2.500 habitants de Molenbeek présents sur le territoire irakien et syrien, je pense exporter ce savoir-faire dans plusieurs communes du territoire belge et français ». De plus, le marché du djihadisme est assez concurrentiel. Cette démarche pourrait permettre à l’Etat islamique d’avoir un monopole dans ce marché notamment en écrasant la concurrence de Boko Haram et d’Al Qaida.

D’après certaines rumeurs, Philippe Moureaux aurait postulé comme directeur marketing de la marque Molenbeek.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires